• Vos plantes vivaces en Août

    Continuer la suppression des fleurs fanées. Retirer les tuteurs et autres soutiens aux plantes ayant terminé leur floraison. Couper également les tiges des espèces qui fleurissent à profusion dès que la floraison est terminée, sinon le pied peut s’épuiser au détriment de la formation de nouveaux rejets.

     Renouveau des plates-bandes

    Bêcher les massifs envahis par les mauvaises herbes ou par des touffes devenues importantes, en sacrifiant des fleurs restantes. Avant de commander les plantes en pépinière, consulter la liste des meilleures plantes vivaces et faire un plan pour associer les plantes selon leur hauteur, leur forme, leur couleur et leur époque de floraison. Passer les commandes le plus tôt possible, car les pépiniéristes livrent celles-ci selon leur ordre d’arrivée. Si la commande ne peut être livrée pendant l’automne, demander qu’elle le soit au printemps pour éviter la période de froid, gel et neige. Evaluer d’abord la surface des massifs en mètres carrés. On compte environ de 5 à 6 plantes au mètre carré, un peu moins quand elles sont très vigoureuses, un peu plus pour les petites espèces. Les distances de plantation sont précisées pour chaque espèce dans des livres spécialisés en plantes vivaces. Pour une plantation de masse (à partir de 3 pieds par espèce et plus), planter un peu plus serré, mais laisser 25 % d’espace en plus autour de la tache pour qu’elle s’étale. Pour éviter les ennuis de cohabitation, juxtaposer des plantes aux mêmes exigences et dotées de la même vitesse de croissance. C’est très important, car certaines voraces poussent cinq fois plus vite que d’autres.

    Choix des plantes

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Après avoir calculé combien de plantes le massif contiendra en se basant la moyenne de 5 au mètre carré, attribuer à chaque groupe une surface en respectant les distances de plantation. Dans un massif vu d’un seul côté, dégrader les hauteurs du fond jusqu’au premier rang et dans un îlot fleuri, du centre jusqu’aux bords. Pour éviter l’effet de plat (ou de régularité) trop prononcé, intercaler des plantes vigoureuses comme les hélénies ou des inflorescences en épis comme les sidalcées. De place en place, près du bord, disposer quelques espèces aux formes graphiques : hosta, kniphofia aux fleurs ou feuilles très décoratives. Dans la mesure du possible, varier les périodes de floraison des groupes qui se côtoient pour éviter d’avoir des surfaces nues.

    Un plan à l’échelle

    Une fois la sélection des espèces établie, dessiner le plan du massif à l’échelle sur un papier. Pour un plan détaillé, ne pas descendre en dessous de 1 cm par mètre. Préciser les plantes qui préfèrent être plantées au printemps.

    En zone méditerranéenne

    Les surveiller et les arroser. Commencer les semis et boutures.

    Cactées et plantes grasses

    Le bouturage est facile à la fin de l’été, faire sécher les plaies avant de repiquer les boutures.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire actu jardin<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=8D8D8D&s[co]=008000&t[cit]=1&n=20"></script>

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :