• Vos plantes de terre de bruyère en Mars

    Les bruyères ont beaucoup d'avantage: elles sont rustiques et poussent facilement. En mélangeant les espèces, on peut obtenir des fleurs toute l'année, même en plein hiver.

    Planter dans un endroit sans arbres

    On plante les bruyères au printemps, de mars à mai ou en automne. Choisir un endroit dégagé, sans grands arbres, dans un terrain acide ou neutre, sauf pour les rares espèces acceptant le calcaire. Bêcher profondément le sol en enlevant les racines des mauvaises herbes vivaces et en ajoutant de la tourbe (au moins 5 cm) et de la poudre d'os, que l'on mélange à la surface du sol avec une fourche-bêche. Les bruyères n'ont pas besoin de fumier.

    Apport de tourbe

    Pour les espèces résistant au calcaire, la couche de tourbe, sur les sols vraiment très calcaires, pourra atteindre 10 cm.

    Distances de plantation

    Les espaces entre les plants varient de 25 à 35 cm selon les variétés et dépendent de la rapidité avec laquelle on souhaite que le sol soit recouvert. Plonger les racines dans l'eau si elles sont sèches. Si la terre est sèche, ajouter un peu de tourbe humide autour des racines. Planter suffisamment profond pour que la totalité des tiges soit enfouie et que la base du feuillage soit au ras du sol. Enterrer les racines dans une terre meuble, et sans trop tasser. Rabattre les anciens rameaux à fleurs le plus près possible de l'ensemble du feuillage.

    Multiplication

    -Par marcottage, sélectionner les tiges saines à l'extérieur du plant, les pencher vers le sol, où elles seront maintenues à l'horizontale avec du fil de fer ou avec des pierres. Laisser les tiges pendant un an, au bout duquel elles auront pris racine et pourront être détachées de la tige mère.

    -Par bouturage, utiliser les petits rameaux secondaires qui ont fait une nouvelle pousse; les choisir de 5 cm de long, et les prélever en conservant un morceau de vieux bois. Les enfoncer dans un mélange (deux tiers de sable grossier et un tiers de tourbe finement tamisée) préparé dans des caissettes. Si l'on n'a pas de brumisateur, couvrir les récipients avec une plaque de verre ou les garder en châssis fermé jusqu'à ce que les boutures prennent racine. Placer l'ensemble à mi-ombre.

    Quand elles ont pris racine, transplanter les boutures en pleine terre. Les mettre à leur place définitive ou les replanter en pot ou en godet quand elles ont environ 6 cm de haut, toujours en sol acide.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

     


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire actu jardin<<<


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :