• Vos fruitiers en Mars

    Terminer plantations et taille

    Il faut toujours planter dès que le sol et les conditions atmosphériques le permettent. Les différentes tailles hivernales doivent être achevées avant l'éclosion des bourgeons (sauf pour les pêchers). Les arbres plantés à l'automne peuvent bénéficier d'une première taille; les arbres plantés au printemps ne seront taillés qu'à la saison prochaine. Une fumure organique (fumier de ferme décomposé), enfouie sous la couronne des arbres plantés antérieurement, favorisera leur départ de végétation; elle est inutile pour les plantations de l'année.

    Assainir le sol

    Pour que le sol reste propre autour des arbres, appliquer de la simazine, de préférence sur sol humide, au printemps, avant le départ de la végétation. Cette application restera efficace durant plusieurs mois si le sol n'est pas remué. Elle est déconseillée au pied des jeunes arbres, des framboisiers, fraisiers et arbres à noyaux.

    Cassissiers

    C'est la dernière limite pour planter ces petits arbustes, qui recevront une taille sévère à leur plantation. Chaque année, apporter 40 g de sulfate d'ammoniaque, de nitrate de chaux ou d'ammonitrate et compléter tous les 2 ans avec 35 g de sulfate de potasse. On peut remplacer cette fumure par un engrais complet de type 15-15-15 à la dose de 50 g par m².

    Cerisiers

    Faire la même fumure que pour les pommiers. A l'éclosion des bourgeons, lutter contre les premières générations de pucerons verts, les chenilles défoliatrices     (cheimatobie et hibernie), ainsi que contre la teigne des fleurs du cerisier, avec un oléo-parathion ou un oléo-malathion. Il faut ensuite faire appel aux insecticides de synthèse ou à la roténone.

    Fraisiers

    Dans les terres lourdes et froides, ainsi que dans les régions où les hivers sont particulièrement rigoureux, il est préférable de planter les fraisiers au printemps, mais ils ne donneront pas de fruits cette première saison, sauf pour les variétés remontantes, qui auront le temps de s'établir et fructifieront en automne. La fumure précédant la plantation (surtout la fumure organique) sera copieuse, car cet apport sera ensuite difficile. Dans les plantations de fraisiers adultes, on épandra, lors d'un bêchage, 20 g au m² de sulfate d'ammoniaque, de nitrate de chaux ou d'ammonitrate. Un excès de fumure azotée provoque un épaississement du feuillage.

    Framboisiers

    Il est encore temps de planter des framboisiers. Ils seront taillés très court à leur plantation (30 cm environ); par la suite, ils recevront une fumure avec 20 à 40 g de sulfate de potasse au m².

    Groseilliers blancs et rouges, groseilliers à maquereau

    Les rameaux portant des bourgeons endommagés par les oiseaux seront taillés en intervenant au-dessus des bourgeons intacts. 2tendre la fumure annuelle, constituée par 40 g de sulfate de potasse au m². Si leur végétation était languissante, compléter cette fumure par 20 g d'un engrais azoté. Plus simplement, employer un engrais complet de type 15-15-15 à raison de 50 g par m².

    Pêchers et nectariniers

    Les arbres en espalier, palissés contre des murs bien exposés, ont un départ de végétation plus précoce. Il convient donc de protéger leur floraison des gelées printanières en les abritant derrière un écran de toile. Dès que les bourgeons se gonflent, il faut pulvériser un fongicide de synthèse à base de thirame pour prévenir les attaques d'une maladie, la cloque, qui provoque le recroquevillement des feuilles; une seconde pulvérisation est à envisager dans les 10 ou 15 jours qui suivent. Pour les pêchers en buisson, même fumure que pour les pommiers. Pour les pêchers en espalier, ajouter 40 g de corne torréfiée au m².

    Poiriers

    Epandre une fumure identique à celle des pommiers. La lutte contre la tavelure se fait avec les mêmes spécialités que pour les pommiers. Les premières générations de pucerons, de chenilles défoliatrices, etc., seront stoppées avec des insecticides de synthèse. Si les traitements d'hiver ont été bien faits, seul le traitement anti-tavelure demeure indispensable.

    Pommiers

    Dès l'éclosion des bourgeons, lutter contre les futures attaques de tavelure par des pulvérisations à base de captane, manèbe, etc. L'anthonome du pommier, dont la larve dévore l'intérieur des boutons à fleur (ils prennent l'aspect de clous de girofle), sera détruit par des pulvérisations à base de lindane. Beaucoup d'insectes dont les premières générations se manifestent au printemps seront stoppés dans leur évolution par des pulvérisations à base de malathion. Les arbres de plein vent cultivés en sol nu recevront une fumure stimulante au départ de la végétation, par un apport de 20 g au m² de sulfate d'ammoniaque, de nitrate de chaux ou d'ammonitrate.

    Pruniers

    Sur les jeunes arbres nouvellement plantés, sélectionner les rameaux les plus vigoureux et les rabattre à la moitié de leur longueur lorsque les bourgeons ne sont qu'à demi éclos. Si les premières colonies de pucerons et de chenilles défoliatrices se manifestent intensément, en particulier lorsque les traitements d'hiver n'ont pas été effectués, il faut faire une pulvérisation avec une spécialité commerciale à base de trichlorphon ou de roténone au plus tard au stade de floraison. La fumure doit être identique à celle des pommiers, mais en augmentant la dose de sulfate d'ammoniaque jusqu'à 60 et même 80 g au m².

    Ronces, loganberries et autres hybrides

    Leurs rameaux souples seront fixés à des armatures par des attaches en raphia ou de petites bandelettes de papier dont l'intérieur est renforcé par un fil métallique; il suffit alors de les torsader. Chaque année, il est conseillé d'apporter 40 à 80 g de sulfate d'ammoniaque ou de nitrate de chaux.

    Vigne

    Les vignes cultivées en plein air seront conduites en sortes de cordons bilatéraux, la tige principale étant taillée très bas pour ne laisser que 2 sarments, qui seront palissés horizontalement dans des directions opposées sur un fil métallique tendu à 30 cm du sol environ; chacun de ces sarments sera ensuite taillé au-dessus de son 5ième bourgeon. La vigne fructifiant sur du bois de l'année, ce sont ces sarments qui porteront des pousses où naîtront les grappes de raisin.

    En zone méditerranéenne

    Récolter les fruits parfaitement mûrs de la tomate en arbre (Cyphomandra betacea). Recueillir des graines et les semer aussitôt en place en terrain riche et frais. Pendant ce mois, mettre en pépinière les boutures à talon de figuier aoûtées de 30 cm de longueur. Enterrer en ne laissant que 2 yeux hors du sol. Bêcher superficiellement sous les figuiers. Une profondeur de 15 cm suffit, car les racines sont très proches de la surface du sol. Semer en place les amandes stratifiées et prégermées en terrain calcaire (pH 8 à 9) à des distances de 5 à 6 cm en tous sens. Faire des boutures de grenadier en terre sableuse.

    Agrumes

    Apporter 500 g de nitrate d'ammoniaque par arbre, si cela n'a pas été fait auparavant. Tailler les agrumes après la récolte.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire actu jardin<<<


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    hopi75010
    Mardi 2 Mars 2010 à 02:04
    pouvez-vous me donner les jours lunaires pour tailler les fruitiers?
    par avance merci
    2
    micha4125 Profil de micha4125
    Mardi 2 Mars 2010 à 07:31
    Tu peux tailler tes fruitiers en Mars le 8, 9, 10, 19, 20 et 27 28 du mois. Consulte aussi le calendrier lunaire pour en savoir plus : http://web-jardinage.maison.com/Actus-Jardin/Actu-jardin-du-mois-de-Mars,a1798744.html et http://web-jardinage.maison.com/Jardinage-lunaire,r159059.html.
    Bonne taille,
    Cordialement,
    Micha !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :