• Vos bulbes et rhizomes en Septembre

    Vers la fin du mois, on commencera la mise en place des bulbes de printemps, d’abord les narcisses, qui profitent bien d’une plantation hâtive. On attendra le mois d’octobre pour planter les tulipes. Faire de larges taches par variétés dans les massifs sous les arbustes, dans la rocaille, dans les gazons. Comme indication générale de profondeur de plantation, on compte deux fois la propre hauteur du bulbe ; par exemple, un narcisse de 5 cm sera recouvert de 10 cm de terre. Grouper les bulbes par larges taches irrégulières dans les massifs. On lance une poignée de bulbes sur le sol, on les plante là où ils tombent. Ne pas oublier de planter quelques rangs pour les fleurs coupées. Planter au transplantoir, au plantoir à bulbe ou avec une petite bêche pour les plus gros. Pour planter les petits bulbes (crocus, éranthe, perce-neige) dans la pelouse, on peut utiliser une barre de fer faisant des trous de 5 à 10 cm de profondeur. Remplir ces trous de tourbe ou de terre fine, placer un bulbe par trou, puis répandre un terreautage sur toute la partie de la pelouse avec du sable ou de la tourbe. L’herbe va continuer à pousser et recouvrira la marque des petits trous. On poursuivra normalement les tontes. Ces plantations sont à réserver aux bulbes très hâtifs pour pouvoir tondre au printemps après leur maturation, qui se voit lorsque les feuilles sont jaunies.

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Au fur et à mesure que l’on peut nettoyer les massifs des plantations d’été terminées, on plantera les bulbes hâtifs. Il faut veiller à l’angle de vue : les plus précoces doivent être visibles des différentes fenêtres de la maison, car on sort peu lorsqu’il fait froid. On peut planter les bulbes associés aux giroflées, aux myosotis, aux primevères, aux silènes et aux autres plantes bisannuelles. Dans ce cas, planter d’abord les plantes bisannuelles, visibles en surface, puis le bulbe entre deux touffes. Dans ce cas, on espace les bulbes entre eux de 20 cm. On peut aussi planter les bulbes par variété, sans mélange. Dans ce cas, on les espaces seulement de 12 à 15 cm entre eux.

    Sous abri

    Mettre les arums en pots pour une floraison d’hiver. On compte 1 bulbe par pot de 12 cm de diamètre ou 3 bulbes par pot de 20 cm de diamètre.

    Forçage

    Préparer les bulbes pour le décor hivernal, de Noël à Pâques. Faire une sélection de jolis pots et prévoir une soucoupe pour récupérer l’eau d’arrosage en excès. Placer une couche drainante (quelques cailloux ou dessous de pots) et remplir d’un mélange léger et riche.

    Distance de plantation

    Le but des potées est de produire une masse de couleurs. A cette fin, planter les bulbes aussi serrés que possible. On va même jusqu’à planter deux épaisseurs dans le même pot, ce qui est possible pour tous les bulbes sauf les jacinthes.

    Bulbes en pots ou en bacs

    Les petits bulbes doivent avoir leur pointe à 2 ou 3 cm en dessous de la surface du sol. Les gros bulbes, comme les jacinthes ou les narcisses, doivent poindre et même n’être qu’à demi enterrés. Dans tous les cas, penser à réserver pour l’arrosage un vide de 1 cm à 1.5 cm sous le rebord du pot. Les bulbes commencent toujours par s’enraciner avant de pousser. L’enracinement prend entre deux et trois mois ; il se fait mieux au froid, à l’obscurité, en terre humide. Après l’arrosage, couvrir les pots d’un sac en papier ou d’un journal (ne jamais utiliser de plastique qui empêche la circulation de l’air) et les disposer dans l’endroit le plus frais de la maison (cave, cellier, ou même bac à légumes du réfrigérateur). Ceux qui ont un jardin creuseront une fosse exposée au nord. On tapisse le fond de sable ou de mâchefer, puis on recouvre de tourbe ou de terre. Marquer les limites de cet emplacement pour éviter tout coup de bêche malheureux.

    En zone méditerranéenne

    Planter les anémones et renoncules (si ce n’est pas fait), Chionodoxa luciliae, les crocus à floraison hivernale comme Crocus biflorus, Crocus susianus et ixias, et autres bulbes de printemps.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire actu jardin<<<


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :