• Vos bulbes et rhizomes en Juillet

    <style="text-align:><style="text-align:><style="text-align:>

    Le nettoyage des bulbes de printemps doit être terminé en début de mois. Bien éliminer tous les bulbes malades, c’est très important. En fin de mois, planter les bulbes à floraison automnale, si mal connus et qui donnent une note de gaieté appréciable à une saison où les couleurs se font rares : Amaryllis belladonna, aux nombreuses trompettes roses et parfumées, fleurit d’août à octobre, 50 à 70 cm de haut ; colchique, rose, mauve ou blanc, 15 à 20 cm de haut ; crocus d’automne, à fleurs blanches ou mauves, de septembre à Noël, planter entre 5 et 7 cm de profondeur, 20 cm de haut ; nérine, l’un des plus beaux, blanc, rose, rouge, fleurit en fin d’été jusqu’à l’entrée de l’hiver, en situation chaude et ensoleillée, 60 à 80 cm de haut ; Sternbergia lutea, qui ressemble au crocus, fleurs jaunes, 20 cm. Les gros bulbes, dont on enterre les oignons entre 7 et 12 cm de profondeur, seront placés en fond de massif. Les petits bulbes seront au premier rang des bordures, en sous-bois clair ou dans une prairie libre qu’on ne tond plus après la mi-août. Si les catalogues de bulbes sont longs à arriver, il vaut mieux commander les narcisses dès maintenant pour être sûr de pouvoir les planter vers la fin de septembre.

    Glaïeuls

    Tuteurer les glaïeuls soit individuellement avec un bambou, soit en tache avec tuteurs, ficelles ou raphia.Attention aux thrips du glaïeul qui forment un dessin brun et argenté sur le feuillage tandis que les boutons à fleurs se fanent. Pulvériser un insecticide toutes les 3 semaines.

    Iris

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Diviser les touffes d’iris trop denses (tous les trois ans environ). Cette opération peut se faire jusqu’à la fin août. On soulève les vieux rhizomes de terre avec une bêche. On coupe au greffoir la partie la plus jeune, généralement à l’extérieur de la touffe, et on la repose en surface dans un sol enrichi. La face supérieure du rhizome doit rester visible. On appuie dessus fermement pour la plaquer au sol sans l’enterrer. On espace les iris nains de 15 cm en tous sens, les moyens de 20 cm et les plus grands de 25 cm. Après mise en place, couper la moitié supérieure des feuilles pour réduire l’évaporation et l’emprise du vent qui empêche une fixation rapide. Choisir toujours un emplacement ensoleillé et bien drainé, jamais à l’ombre ni en sol humide. En cas de sécheresse, arroser les sujets nouvellement plantés. Faire un apport d’engrais azoté aux iris bulbeux, griffer le sol pour le faire pénétrer, cela donnera une couleur plus intense aux fleurs. Déterrer les iris bulbeux ayant leurs feuilles jaunies si les touffes sont trop serrées. Les mettre à sécher dans un local sain et aéré ; diviser les bulbes. On les replantera à l’automne après avoir enlevé la pellicule externe.

    Lis

    Les lis sont au mieux de leur forme. Couper avec beaucoup de soin les fleurs fanées, sauf si l’on a l’intention de récolter les graines. Traiter avec un fongicide tous les 15 jours contre le botrytis si le temps est humide, et une fois par pois avec un insecticide contre les pucerons qui véhiculent des maladies à virus incurables. Nettoyer le sol régulièrement et arroser copieusement si le temps est très sec.

    Sous abri

    Laisser les lis pendant deux ou trois ans dans un pot. Lorsque le feuillage jaunit, gratter le sol en surface jusqu’à apercevoir la pointe des bulbes et mettre à la place un bon mélange de terre riche.

    En zone Méditerranéenne

    Semer sur place à mi-ombre, en sol léger, une collection de cyclamens divers : Cyclamen coum, cyclamen europaeum, cyclamen neapolitanum. Préparer le terrain pour les platesbandes d’anémones et de renoncules : labourer à 30 cm, incorporer, au mètre carré, 3 kg de terreau, 15 g de sulfate d’ammoniaque, 20 g de superphosphate, 15 g de sulfate de potasse. Préparer le sol pour les semis d’automne de pois de senteur. Défoncer à 70 cm, ajouter, au mètre carré, 4 kg de fumier décomposé, 80 g de superphosphate, 45 g de sulfate de potasse.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    </style="text-align:></style="text-align:></style="text-align:>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire actu jardin<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=8D8D8D&s[co]=008000&t[cit]=1&n=20"></script>

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :