• Semez un gazon

    Qui ne rêve d’un beau tapis vert, espace de détente ou de jeu, écrin pour la maison et les plantations qui l’entourent.

    Elément d’aménagement incontournable, la pelouse plante le décor pour longtemps. Si son installation ne présente pas de difficulté particulière, elle requiert cependant une préparation effectuée avec soin et un entretien régulier par la suite.

    Cette opération se réalise indifféremment en automne ou au printemps, lorsque le sol est réchauffé par le soleil. N’attendez pas un résultat spectaculaire dans l’immédiat, car l’implantation est assez lente.

    1 Nettoyer et labourez

    Tous d’abord, débarrassez le sol de tous les éléments indésirables (cailloux, herbes, racines). Pratiquez un labour assez profond, sur 20 à 30 cm. Attention, éliminez soigneusement les plantes spontanées telles que semis d’arbres ou plantes à racine pivotante (pissenlits), qui ne manqueront pas de repartir après avoir été divisées par cette opération.

    2 Brisez les mottes

    Griffez et ratissez finement le sol pour éliminer toutes les racines et les cailloux, et obtenir ainsi une surface plane très homogène, gage essentiel de réussite.

    3 Tassez le sol

    Passez une première fois un rouleau assez lourd (ou au pied) pour tasser le sol afin que les graines ne s’enfonce pas trop. Corrigez les éventuels défauts de planéité à la pelle ou à la griffe. Puis griffez le terrain à l’aide d’une griffe ou d’un râteau afin d’avoir une surface nette sans trou.

    4 Semez à la volée

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Semez de façon très homogène le mélange de graines choisi selon le futur usage (agrément, terrain sportif…), à raison de 20 à 30 g par mètre carré. Pesez une poignée de graines pour respecter ce dosage (une poignée de main =environ 30 g). Ratissez très superficiellement pour enfouir légèrement les graines puis tassez de nouveau à l’aide du rouleau pour faire adhérer les graines à la terre. Afin de faire germer la graine par capillarité.

    5 Arrosez

    Arrosez en pluie très fine en évitant absolument le ruissellement, qui entraînerait les graines hors du terrain. Un asperseur oscillant est idéal .

    6 Roulez et tondre

    Entre 2 à 4 semaines plus tard, roulez les jeunes plantules pour améliorer l’enracinement. Arrosez régulièrement le soir et attendez encore un mois avant de pratiquer la première tonte, en réglant la tondeuse assez haut. Ne pas tondre de plus d’un tiers de la hauteur.

    Pelouse ou gazon ?

    Il existe une différence entre le gazon, mélange exclusif de graminées, et une pelouse, où certaines plantes spontanées telles que les pâquerettes ou le trèfle coexistent avec les graminées pour former un tapis vert tout au long de l’année. Le premier, assez artificiel, donne d’excellents résultats s’il est régulièrement entretenu ; la seconde, plus naturelle, peut s’installer spontanément sur un sol où l’on pratique une tonte régulière. D’ailleurs, certains gazons peu entretenus se transforment assez rapidement en pelouses.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire conseil jardinage<<<


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :