• oseille (rumex)Les Oseilles cultivées sont toutes des plantes vivaces, à feuilles vertes, larges et tendres, plus ou moins acides. Elles se plaisent en terres profondes, fraîches et substantielles, riches en azote, s’accommodant toutefois des terres moins fertiles à condition que celles-ci ne contiennent pas de calcaire.

    Graines

    Différentes suivant les espèces. Dans l’Oseille commune (Rumex acétosa), les graines sont triangulaires, brun foncé, luisantes, au nombre de 1000 par gramme. Le litre pèse 650 g. La levée s’effectue en 4 à 6 jours. Dans l’Oseille-Epinard (Rumex patienta), les graines triangulaires sont plus grosses, rouge luisant, au nombre de 500 par gramme. Le litre pèse 620 g.

    Multiplication

    L’Oseille se multiplie par semis ou par division des touffes au printemps. Ce dernier procédé est réservé le plus souvent pour l’Oseille vierge qui ne donne pas de graines.

    Dose du semis

    Il faut 15 g pour obtenir en pépinière les 3000 plants nécessaires pour planter un are, ou 50 g pour semer en place, en lignes.

    Culture

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    1 : semer de mars à juillet, en place, de préférence en lignes espacées de 25 cm ou en bordure. Enterrer peu la graine, plomber, terreauter et arroser. Eclaircir à 15 cm sur la ligne. Biner et entretenir la fraîcheur du sol par des arrosages fréquents pendant les époques de sécheresse. Récolter les feuilles trois mois environ après le semis en les coupant au couteau au-dessus du collet. Pour prolonger la production pendant l’hiver, dès que la végétation se ralentit, cueillir les plus grandes feuilles à la main afin de ménager le cœur. Abriter les plants de châssis que l’on entoure de réchauds de fumier. On peut également semer en pépinière à la volée et repiquer dès que le plant a 4 à 5 feuilles, avec le même écartement que ci-dessus.

    Variétés

    Oseille large de Belleville : Feuilles très amples, vert clair, touffes larges donnant un très abondant produit. Variété la plus répandue.

    Oseille blonde de Lyon : Feuilles extrêmement larges ; plus précoce que la variété précédente, repousse plus rapidement.

    Oseille Epinard : Variété très productive, peu acide, dont la saveur rappelle celle de l’Epinard.

    2 : Diviser les touffes d’Oseille au printemps et repiquer les éclats en planches, à 30 cm d’intervalle. Récolte d’octobre au printemps. La plantation est dans son plein rendement la deuxième année. Elle persiste ainsi pendant 4 à 6 ans.

    Variétés

    Oseille vierge : Larges feuilles légèrement cloquées, peu acides. Très cultivée en vue de la production hivernale.

    Usage

    L’Oseille se mange cuite, en soupe, préparée comme des Epinards ou en accompagnement de certaines viandes.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire plante potagères<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=8D8D8D&s[co]=008000&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • le datura

    Le Datura ou Stramoine d’Egypte est une plante annuelle, de 50 cm à 1 mètre, à tige dressée. Les fleurs en cornet, de 8 cm, blanc crème, sont très odorantes ; elles s’épanouissent de juillet à octobre. On en cultive des variétés à fleurs violettes (Datura fastuosa violacea) et d’autres à fleurs doubles blanches et violettes où la duplicature est donnée par l’emboîtement de 2 ou 3 corolles.

    Culture

    Semer en mars-avril, sur couche, et mettre en place fin mai à 45 cm de distance, en terre substantielle et à chaude exposition. Arrosages copieux en été.

    Utilisation

    Le port majestueux de cette espèce la désigne pour les plantations en groupe sur pelouses ou en avant des massifs d’arbustes. Le Datura est aussi employé pour donner du relief aux massifs et corbeilles. On le cultive également en grands pots ou en bacs.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    votre commentaire
  • Le calendrier lunaire est conçu pour vous aider à effectuer vos travaux de jardinage et faire vos semis de légumes, fleurs, et plantes à feuilles.

    >>>Tout savoir sur le calendrier lunaire<<<

        Septembre 2011 (du 1er au 30)  
     1 

    Eclaircissez les navets et les radis d'hiver semés fin août.
    PETIT
    2

    Installez les vivaces vendues en godets.
     CALENDRIER
    3

    Plantez et divisez les pivoines herbacées.
     LUNAIRE
    4

    Faites blanchir les cardons et les céleris à côtes.
     
    5

    Blanchissez les cardons et les céleris à côtes.
    6

    Arrachez les haricots à écosser (grains en sec).

      Dernier quartier lune le 20 Septembre à 15 h 39

     7

    Récoltez les pommes et les poires d'automne.
     
     8

    Semez les poireaux "baguette".
     9

    Semez en place les annuelles peu frileuses.
     

     Nouvelle lune

    le 27 Septembre à 13 h 08
     10

    Greffez les églantiers en écusson.
     
     11

    Semez en place les annuelles peu frileuses.
     12

    Semez le gazon.
     

    Premier quartier lune

    le 04 Septembre à 19 h 39.
     13

    Au potager, semez des engrais verts.
     
     14

    Semez de la mâche et des épinards.
     15

    ne jardinez pas le matin (lune en apogée).

     Pleine lune le 12 Septembre à 11 h 26

     16

    Dégagez le raisin pour favoriser le mûrissement.
     
     17

    Dégagez les tomates pour favoriser le mûrissement.
    Semez
     18

    Semez des radis de tous les mois.
     en lune
     19

    Ne jardinez pas l'après-midi (noeud descendant).
     ascendante
     20

    Semez des radis de tous les mois.
     
     21

    Plantez des bulbes printaniers à floraison précoce.
    Plantez
     22

    Repiquez en pépinières les pensées, violas et pâquerettes.
     en lune
     23

    Bouturez les arbustes à feuillage persistant.
     descendante
     24

    Plantez les fraisiers.
     
     25

    Installez tous les petits fruits vendus en conteneurs.
     Bouturez
     26

    Plantez des fraisiers.
     en lune
     27

    Plantez les oignons semés en août.
     descendante
     28

    Plantez les oignons semés en août.  
     29

    Plantez les oignons semés en août.  
     30

    Installez les arbustes de terre de bruyère.
     

    >>>Lune montante<<< 

    -Du 01 au 02 Septembre inclus.

    -  Du 15 au 29 Septembre inclus.

     >>>Lune descendante<<<

    -Du 03 au 14 Septembre inclus.

    -Du 30 Septembre au 30 Septembre inclus.

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire jardinage lunaire<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=8D8D8D&s[co]=008D1C&t[cit]=1&n=20"></script><script type="text/javascript" src="http://fr.slidein.clickintext.net/?a=9892"></script>

    votre commentaire
  • Découvrez de superbes images du Massif du Sancy en été (versant Mont Dore) en plein coeur du Puy de Dôme en Auvergne. Du haut du Massif du Sancy qui culmine à plus de 1800 m d'altitude, s'offre à nous une vue extraordinaire où l'on peut admirer toute la réserve naturelle du parc des volcans d'Auvergne.

    alien landscapes earth 
01

    alien landscapes earth 02

    alien landscapes earth 04

    alien landscapes earth 05

    alien landscapes earth 07

    alien landscapes earth 08

    alien landscapes earth 09

    alien landscapes earth 11

    alien landscapes earth 12

    alien landscapes earth 14

    alien landscapes earth 15

    alien landscapes earth 15

    alien landscapes earth 15

    alien landscapes earth 15

    alien landscapes earth 15

    Partager sur Facebook


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire image superbe de la nature<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=8D8D8D&s[co]=008000&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • Tous les déchets végétaux de la maison et du jardin peuvent être transformés en cet amendement humique aussi précieux que le fumier. C’est donc une erreur de les jeter ou de les brûler comme on le fait souvent.

    le compostEntassez dans un coin retiré du jardin : fane de légumes, restes de cultures florales, mauvaises herbes, tontes de gazon, feuilles mortes, épluchures, marc de café, etc. Et les micro-organisme «fabricants d’humus » feront le reste… Rappelez-vous que, pour qu’ils prolifèrent au maximum, il leur faut un milieu aéré, riche en azote et bien pourvu en calcaire.

    Fabriquer son compost

    1 : Creusez une tranchée de 70 cm de largeur et de 30 cm de profondeur environ en déposant la terre extraite sur l’un des côtés. Si cette terre n’est pas calcaire par elle-même, additionnez-la de chaux ou de calcaire broyé au fur et à mesure de son extraction sur la base de 2 kg par mètre cube environ. Remplissez cette excavation de débris végétaux grossiers : trognons de choux, brindilles, etc., entre lesquels subsisteront d’importantes lacunes qui assureront aération et drainage.

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    2 : Entassez sur cette couche drainante un premier lit de déchets végétaux de 20 cm d’épaisseur en mélangeant ceux qui ont tendance à se tasser (tontes de gazon) avec d’autres plus élastiques de façon à mélanger une bonne aération de la masse. Saupoudrez la surface, à raison de 2 à 3 poignées par brouettée de matériaux, avec un produit « activateur » spécial. Arrosez légèrement pour faire pénétrer ces produits dans la masse. Recouvrez enfin avec une partie de la terre chaulée laissée en dépôt sur une dizaine de centimètres d’épaisseur.

    3 : Répétez les mêmes opérations, en superposant des couches successives de déchets et de terre jusqu’à ce que le tas atteigne environ 1 m de hauteur.

    4 : Afin d’accélérer la décomposition, démolissez le tas de compost 1 mois après son montage et reconstituez-le à côté. Secouez et mélangez alors ses différentes parties en plaçant à l’intérieur celles qui étaient au-dehors et vice versa. Arrosez légèrement les zones sèches qui sont imparfaitement transformées. Deux à quatre mois plus tard, selon la saison, votre compost sera prêt à l’emploi. Après criblage vous pouvez l’utiliser seul, en l’enfouissant à raison de 1 m3 par are. Vous en tirerez cependant meilleur parti, tout en l’enrichissant, en mélangeant chaque mètre cube de compost avec deux balles de tourbe humide, 10 kg d’engrais chimique complet, type « engrais de fond » et 10 kg de fumier déshydraté.

    Un tel amendement est supérieur au meilleur fumier naturel.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire fiches jardin<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=8D8D8D&s[co]=008000&t[cit]=1&n=20"></script>

    1 commentaire