• Après la formation des fruits, un arbre se déleste d’une partie de ceux-ci, cela s’appelle la « chute naturelle ». En effet, l’arbre régule de lui-même la quantité de fruits qu’il peut mener à complet mûrissement. En revanche, si votre abricotier perd la totalité de ses fruits, cela est dû à un problème de végétation. La nature du sol est-elle adaptée à votre arbre ? Ce fruitier nécessite une terre saine, bien drainée. Il redoute les sols argileux, compacts et humides. A l’automne, faites un apport de compost ou au printemps, un apport d’engrais complet pour fruitiers, à l’aplomb de la ramure. Renouvelez l’opération en octobre.

     

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>
    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=8D8D8D&s[co]=008D1C&t[cit]=1&n=20"></script>

    >>>Sommaire question jardin<<<


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique