• Pour ou contre le bêchage d'automne ?

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ google_ad_client = "pub-6793528516880032"; /* 468x15, date de création 06/11/09 */ google_ad_slot = "6068464107"; google_ad_width = 468; google_ad_height = 15; // ]]></script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    « Retournez la terre à grosses mottes au mois de novembre-décembre. L’hiver travaillera pour vous et elle sera toute belle et toute prête pour les semis de printemps », fait-on dire volontiers aux « jardiniers traditionnels ». Si vous habitez dans l’est de la France ou en montagne, c’est sans doute vrai. Mais ailleurs, que se passe-t-il lorsque l’hiver se montre doux ? Les pluies répétées réduisent vos belles mottes en boue informe. Les mauvaises herbes ne craignent pas de germer avec enthousiasme en plein mois de janvier.

    Adaptez-vous donc au climat et aux types de sol : plus ces derniers sont légers et friables, plus il est conseillé d’attendre le printemps pour les remuer. En revanche, les sols lourds, qui ont croûté sous l’effet de la canicule, gagneront à être aérés ce mois-ci à la fourche-bêche. Le gel émiette les mottes de terre mieux que ne le ferait le croc du jardinier.

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire question jardin<<<


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :