• Planter un massif de vivaces

    De l’opulente MIXED-BORDER à l’anglaise à la petite rocaille alpine, les massifs de vivaces offrent une vaste gamme de scènes, plantées pour longtemps.

    Les plantes vivaces sont installées dans le jardin pour plusieurs années. Elles peuvent être rustiques (autrement dit, résistantes au froid) ou non. Il faudra, dans ce second cas, les abriter du gel. Certaines disparaissent en hiver, mais elles repoussent à chaque printemps, de plus en plus grosses d’année en année. C’est pourquoi il devient nécessaire de les diviser au bout d’un certain temps. Le choix d’espèces est tellement vaste qu’il est possible de fleurir le jardin en toute saison, avec des pics au printemps et en automne. Enfin, une petite astuce : il est préférable, autant que possible, d’associer ces plantes en fonction de leurs besoins afin de limiter les tâches d’entretien.

    1 Tracez les contours

    Matérialisez la zone que vous voulez cultiver en la délimitant avec un cordeau et de petits piquets ou un tuyau d’arrosage. Pratiquez cette opération soit en automne, lorsque le sol est encore chaud, soit en avril, au moment du démarrage de la végétation.

    2 Préparez le sol

    Décapez la pelouse et retournez la terre en surface en veillant à retirer les grosses racines et autres pierres.

    Incorporez un engrais organique ou un compost bien décomposé, car vos nouvelles plantations nécessitent de grandes quantités de nourriture pour bien s’établir

    3 Positionnez les plantes

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Positionnez les godets ou les éclats de plantes divisées en respectant l’écartement préconisé pour que chacune d’elles se développe : de 20 cm pour les plus petites (érodium, saxifrage…) à 60 cm pour les grandes (pivoine, verge-d’or…).

    4 dépotez et plantez

    Creusez un trou à l’aide du transplantoir, insérez la motte ou l’éclat, puis tassez fermement la terre autour de chaque plante afin de bien la faire adhérer aux racines : cela empêche la formation de poches d’air, néfastes à la reprise des plants.

    5 Arrosez, paillez

    Arroser abondamment et paillez la terre immédiatement avec un compost peu décomposé, sur 3 à 4 cm d’épaisseur. Cette opération permet de créer un sol propice au développement de la vie microbienne.

    A noter :

    L’installation de votre massif, ne se fera pas n’importe où ! Attention, n’installez pas votre massif n’importe où : le voisinage d’arbres ou d’arbustes créera une concurrence pour les vivaces. Plantez chaque variété par groupe de quelques individus afin de créer des masses homogènes, à la façon des mixeds-borders anglaises, ou bien en mélangeant toutes les plantes pour un effet plus naturel. Placez les grandes plantes en fond de massif, ainsi que celles qui croissent tôt au printemps et disparaîtront ensuite en laissant des espaces vides.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire conseil jardinage<<<


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :