• Oranger du Mexique : Un doux parfum d'orange

    Oranger du Mexique : Un doux parfum d’orange

    (Choisya ternata : arbuste)

    S’il y a un arbuste persistant indispensable, c’est bien le Choisya : facile à cultiver, de croissance rapide, il se plaît autant au soleil qu’à mi-ombre. Le Choisya, ou oranger du Mexique, prend de lui-même une forme ronde, régulière, compacte et dense, allant de 2 à 2.50 m en tous sens. Le feuillage palmé vert sombre, vernissé et persistant, est très odorant lorsqu’on le froisse. Cet arbuste fleurit en petites étoiles blanches au parfum de fleur d’oranger pendant presque 6 mois en deux vagues, parfois jusqu’à Noël.

    Besoins

    L’oranger du Mexique grandit dans tout bon sol riche en humus, bien drainé, plutôt non calcaire. Les variétés à feuillage doré préfèrent l’ombre plus dense. Après quelques années, il résiste à la sécheresse.

    Plantation

    Installez-le à l’abri des vents, afin que le feuillage ne grille pas en cas de froid intense. Faites un trou de 50 cm en tous sens. Trempez la motte 10 minutes dans un seau d’eau. Positionnez l’arbuste, ajoutez à la terre de jardin 2 poignées de compost, puis rebouchez, tassez, arrosez.

    Entretien

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    La première année, arrosez chaque semaine, de mai à octobre. Si vous devez le tailler, opérez juste après la floraison, en juin ou en juillet. Coupez les branches désordonnées pour maintenir un port élégant. Si les rameaux ont été grillés par les gelées hivernales, rabattez-les de moitié en mars ou en avril.

    Quelques variétés

    Choisya ternata ‘Sundance’, au joli feuillage doré. ‘Aztec Pearl’, au feuillage très fin, découpé, vert sombre. Goldfinger réunit les qualités des deux précédents.

    Utilisations

    Rien de plus facile que de lui trouver une place au jardin ! Toutes les utilisations lui conviennent : en haie, en isolé, en massif d’arbustes, en fond de massif de vivaces, en talus. Mariez-le à des céanothes, des hydrangéas…

    En bac aussi

    La culture en pot convient parfaitement à ce choisya Goldfinger, à condition cependant que son contenant soit assez grand : il faut compter au minimum 50 cm de diamètre pour qu’il s’épanouisse.

    >>>Sommaire fiches plante<<<

     

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ google_ad_client = "pub-6793528516880032"; /* 468x15, date de création 06/11/09 */ google_ad_slot = "6068464107"; google_ad_width = 468; google_ad_height = 15; // ]]></script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :