• Qu’il s’agisse de massifs d’arbustes, de haies ou encore de pieds d’arbres isolés dans les espaces verts, le dégagement des mauvaises herbes est indispensable tant pour l’esthétique que pour la bonne vitalité des végétaux.

    En effet, les mauvaises herbes sont de farouches concurrentes pour les réserves alimentaires du sol, mais plus grave encore, ce sont aussi des vecteurs de contamination des maladies cryptogamiques, des attaques d’insectes et acariens. Le désherbage s’impose donc mais doit faire l’objet d’un certain nombre de précautions.

    Questions

    Réponses

    1 : Est-il possible de désherber dès la plantation comme les paysagistes ?

    Tout à fait dans la mesure où la spécialité l’autorise (certains herbicides ne peuvent être utilisés que sur des plantations de plus d’un an). Toutefois, certaines précautions doivent être prises.

    2 : Quelles sont ces précautions ?

    Attendez une quinzaine de jours après la plantation de telle sorte que la terre se soit retassée. Emottez si nécessaire pour obtenir un sol régulier, griffez légèrement pour faciliter la répartition homogène du produit puis appliquez l’herbicide en respectant les doses.

    3 : Les professionnels traitent-ils avant ou après la plantation d’arbuste ?

    La plupart d’entre eux effectuent les deux traitements. Avant la plantation, une spécialité systémique à base de glyphosate + surfactant permettra d’éliminer toutes les mauvaises herbes développées et notamment les vivaces (chiendent, rumex, renoncule, etc…) qu’il sera beaucoup plus difficile de détruire une fois la plantation effectuée. Après la plantation, l’antigerminatif viendra compléter l’action du précédent en empêchant les graines de se développer. Donc, dans la mesure du possible et par souci d’efficacité, préférez les deux traitements pour être gagnant sur l’entretien ultérieur.

    4 : A quelle période les professionnels traitent-ils leurs massifs d’arbustes ?

    Souvent durant l’hiver qui est la période « optimale ». les adventices sont en dormance et les pluies sont suffisantes pour faciliter le positionnement du produit dans le sol.

    5 : Peut-on traiter en dehors de cette période ?

    Tout à fait mais en prenant certaines précautions liées aux impératifs de l’herbicide. A savoir : un sol propre sans mauvaises herbes et suffisamment humide pour que le produit puisse se déliter et se positionner dans le sol le plus rapidement possible. Cette étape peut-être facilitée en  faisant suivre l’application de l’herbicide d’un arrosage. Celui-ci pourra être répété s’il n’y a aucune précipitation dans les jours à suivre.

    6 : Que faire si les mauvaises herbes sont développées ?

    Deux solutions :

    La première et la plus fastidieuse consiste à sarcler ce qui présente l’inconvénient de n’éliminer les racines que partiellement, d’où une forte probabilité de revoir se développer ultérieurement ces mêmes adventices.

    La seconde et la plus efficace consiste à faire un traitement systémique avec un désherbant à base de glyphosate + Surfactant. Précautions à prendre : utiliser un cache protecteur pour ne pas toucher les plantes à conserver. Si l’on utilise un sélectif arbustes présenté sous forme liquide, il est alors possible de mélanger les deux produits pour n’avoir qu’une seule intervention à effectuer.

    7 : Quelle présentation choisir : liquide ou granulé ?

    Préférez le granulé pour sa facilité d’utilisation ou dans les zones difficiles d’accès.

    Préférez le liquide comme cela est écrit précédemment lorsque l’on veut y associer un herbicide de post levée à base de glyphosate, ainsi vous ne faites qu’une application au lieu de deux.

    Préférez le liquide pour les traitements tardifs. L’herbicide se positionnera plus facilement et plus rapidement dans le sol.

    8 : Pour quelle raison les professionnels désherbent-ils les massifs déjà recouverts d’écorces ?

    Les gens sont souvent surpris et ne comprennent pas pourquoi les pro désherbent malgré le paillage. En effet, les mauvaises herbes se développent moins vite et en moins grand nombre sur ce type de support mais elles finissent cependant par traverser cette couche perméable. Afin d’éviter toute mauvaise surprise, il est donc recommandé de désherber.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire la lutte au jardin<<<

    rejoindre le groupe officiel de jardiner facile sur facebook rejoindre le groupe officiel de jardiner facile sur facebook

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique