• Les poiriers : gare aux excès

    Les poiriers aiment tout particulièrement les terrains riches et profonds.

    Un été sans soleil ou au contraire trop chaud et voici toutes les poires dures ou farineuses !

    Une saison très humide et elles pourrissent avant de mûrir…Les poiriers peuvent réussir à peu près partout mais ils portent une récolte de qualité inégale s’ils ne bénéficient pas de leur idéal, à savoir 700 mm de pluies par an et un climat tempéré moyen.

    La zone de prédilection du poirier se situe entre la région parisienne et les côtes de la Manche, mais de nombreux microclimats sont bénéfiques.

    Il peut pousser en montagne jusqu’à 1000 m.

    Il fleurit plus tôt que le pommier, ce qui expose davantage ses fleurs aux gelées.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :