• Les plantes vivaces, c'est quoi ?

    <script type="text/javascript" src="http://www.blogbang.com/demo/js/blogbang_ad.php?id=88546913ae&n=2&p=L&o=H&w=200&c=2&bg=1"></script>
    Les plantes vivaces, c'est quoi ?

     

     

    On appelle ainsi les espèces qui possèdent en terre une souche persistante capable d’émettre, chaque année, une nouvelle végétation et une nouvelle floraison.

    Cette pérennité est évidemment un grand avantage puisque ces espèces sont plantées pour plusieurs années et ne réclament alors pas d’autre soin que leur défense contre les mauvaises herbes, leur division pour celles trop envahissante et, éventuellement, une fertilisation annuelle.

    Ces plantes vivaces sont extrêmement diverses tant par l’aspect que par leurs périodes de floraison.

    Celles de basse taille se prêtent spécialement à la confection de bordures et à la garniture des rocailles et talus.

    Les sortes plus élevées peuvent être utilisées de multiple façons : associées en massifs, seules ou avec des espèces annuelles ou bisannuelles, ou plantées en appui des groupes d’arbustes.

    La durée de floraison de celles qui s’épanouissent entre mars et juillet est généralement relativement courte, de l’ordre de 4 semaines environ, mais en les associant, il est possible d’obtenir une succession d’épanouissements étalée sur telle ou telle période.

    Les espèces à floraison estivale (juillet à septembre) présentent une période d’épanouissement plus prolongée qui s’étend pratiquement sur ces trois mois.

    Une troisième catégorie, parmi lesquelles figurent les Asters, Chrysanthèmes rustiques, Plumbago, Soleils vivaces, etc., prolonge ces floraisons très tard en arrière-saison, pratiquement jusqu’aux premières gelées.

    Le semis est utilisé pour la multiplication des plantes vivaces d’espèces types. Il s’opère, en général, d’avril à juillet. Les plants obtenus sont repiqués en pépinière, puis mis en place à l’automne ou au printemps suivant, pour fleurir dans le courant de l’année suivant le semis.

    Un certain nombre d’espèces telles que les Chrysanthèmes coréens, Delphiniums, Lupins, etc., peuvent toutefois fleurir dès le premier été si elles sont semées suffisamment tôt, dès février-mars, sur couche.

    Sauf quelques exceptions, les variétés horticoles ne peuvent toutefois se reproduire par semis : elles sont multipliées le plus généralement par division de touffes ou par bouturage de pousses herbacées ou de racines lorsqu’un grand nombre de sujets doit être obtenu.

     
    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ var promobenef_site = "67883"; var promobenef_minipub = "1"; var promobenef_format = "1"; // ]]></script> <script type="text/javascript" src="http://www.promobenef.com/pub/"></script>

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; // ]]></script> <script type="text/javascript" src="http://script.weborama.fr/gold.js"></script> <script type="text/javascript">// <![CDATA[ if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,395864);} // ]]></script>

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :