• <script type="text/javascript">// <![CDATA[ google_ad_client = "pub-6793528516880032"; /* 468x15, date de création 06/11/09 */ google_ad_slot = "6068464107"; google_ad_width = 468; google_ad_height = 15; // ]]></script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Certaines plantes sont efficaces pour améliorer l’air intérieur des logements. Une bouffée d’oxygène facile à obtenir.

    C’est prouvé, l’air intérieur d’une maison est beaucoup plus pollué que l’air extérieur. De nombreux solvants se glissent dans l’atmosphère à travers les sols, les revêtements, les meubles et les produits ménagers. En plus d’une aération régulière, des plantes bien choisies peuvent aider à les combattre. Pour vivre, elles absorbent l’air ambiant et rejettent ensuite de l’oxygène. Certaines sont capables de recycler les polluants.

    Dans la cuisine

    Le palmier nain et l’anthurium agissent contre le formaldéhyde, très présent dans les meubles en aggloméré, le papier essuie-tout et les produits ménagers. La sève de l’anthurium est légèrement toxique. Il faut donc faire attention aux jeunes enfants et aux animaux. Le ficus, le philodendron et l’aloe vera sont aussi de formidables absorbants de formaldéhyde. Ces plantes assimileraient 85 à 90 % des émissions contenues dans une pièce.

    Dans le salon

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    C’est parfois la pièce la plus pollué car, en plus des meubles, sols et peinture comme dans les autres pièces, on y trouve aussi souvent de la fumée de tabac et de nombreux appareils électriques. On y mettra au moins un ficus. Le chrysanthème n’est joli que dans les cimetières, il est impitoyable avec le trichloréthylène. On recommande de placer au moins une plante pour 9 m² afin que ce soit efficace.

    Les gerberas apporteront une touche fleurie parmi toutes les plantes vertes. Ils sont très efficaces contre les composés volatils contenus dans la cigarette ou l’encens. En plus, les fleurs durent très longtemps si l’on en prend soin.

    Dans la chambre

    Pour la chambre, le lierre anglais et le dragonnier aideront à supprimer les composés s’échappant des moquettes et des vernis. Ces plantes éliminent le benzène et le toluène. Le dragonnier a l’avantage de très peu s’arroser, c’est d’autant plus pratique dans la chambre. Toutefois, ne pas mettre trop de plantes dans cette pièce car elles produisent de CO2 durant la nuit.

    Dans la salle de bain et les toilettes

    L’azalée est idéale pour lutter contre l’ammoniaque et les produits de nettoyage des sols. Le chlorophytum détruit le monoxyde de carbone et réduit les allergènes, c’est une plante très efficace. Il est conseillé de poser cette « plante-araignée » dans la pièce où se trouve le chauffe-eau (souvent la salle de bain ou la cuisine).

    La fleur de lune, véritable épurateur d’air, aime beaucoup l’humidité, on peut donc la placer dans la salle de bain. En revanche, elle est toxique pour les animaux ; n’en achetez pas si vous avez des chiens, des chats ou des rongeurs.

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire plante dépolluantes<<<


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique