• Les pêchers sont atteints de la cloque. Est-ce une maladie grave ?

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ google_ad_client = "pub-6793528516880032"; /* 468x15, date de création 06/11/09 */ google_ad_slot = "6068464107"; google_ad_width = 468; google_ad_height = 15; // ]]></script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    Les dégâts occasionnés par la cloque dépendent de la vigueur de l’arbre et de la région de culture. Dans le Midi, où les pêchers prospèrent, la cloque n’est pas une catastrophe, car s’il est traité, le feuillage laisse place à une seconde production de feuilles, et les fruits atteignent la maturité sans problème. En revanche, lorsque les conditions de culture sont moins favorables, la cloque affaiblit l’arbre et entraîne sa mort. Il faut traiter préventivement avec de la bouillie bordelaise ou un produit spécifique dès le mois de mars. A l’automne, lorsque le feuillage se décolore, il faut traiter de nouveau.
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire question jardin<<<


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :