• Les cocos de Paimpol, sacrés légumes

    Coco, fayot, flageolet, mogette, caliquot...La liste des noms du haricot est presque aussi longue que celle des jours de l'année. Il faut dire que le légume peut se prévaloir d'une ancienneté de plusieurs millénaires en Amérique Centrale et en Amérique du Sud, régions où il a fait son apparition. Christophe Colomb l'a rapporté en Europe en 1492 et c'est Catherine de Médicis qui l'aurait introduit en France. Facile à cultiver et à conserver, mais craignant cependant le froid, il a très rapidement connu le succès. Mais revenons à nos cocos, ceux de Paimpol, qui furent les premiers légumes frais à recevoir en 1998 une appellation d'origine contrôlée. C'est un marin du nom d'Alban qui rapporta le premier coco en Bretagne, en 1928. Pendant la Seconde Guerre mondiale, ses qualités nutritives furent très appréciées des habitants qui purent ainsi compenser les privations qu'ils subissaient tout en se faisant plaisir. De couleur jaune paille, avec de petites marbrures violettes, le coco de Paimpol est riche en fibres, en protides, en vitamines B5, et pauvre en glucides. 100 g de cocos équivalent à 100 calories. Un conseil de cuisson pour finir: les cocos de Paimpol étant fragiles, cuisez-les dans beaucoup d'eau pour qu'ils ne s'écrasent pas.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :