• La tourbe

    tourbe Ce matériau s’est formé au fond de certaines vallées marécageuses, au cours des millénaires, à partir de mousses aquatiques appelées sphaignes. Ce n’est pas de l’humus au terme où nous l’entendons pour du terreau par exemple, car elle ne se décompose que très lentement dans le sol et elle ne fournit pratiquement pas d’aliments aux plantes.

    Elle possède néanmoins toutes les qualités physiques des meilleurs amendements humiques, donnant « du corps » aux terres légères, ameublissant les terres lourdes et retenant, comme une éponge, une quantité d’eau très importante. Elle est livrée en balles comprimées qu’il faut désagréger avant l’emploi après les avoir humidifiées.

    La tourbe est le « conditionneur de sol » idéal pour le jardin d’amateur. Pour cet usage, enfouissez deux balles (de 0,17 m3) par are, soit une épaisseur de 1 cm environ, étalée sur le terrain préalablement au bêchage. Vous pouvez aussi l’incorporer simplement à la couche superficielle du sol par un griffage. Elle se trouvera finalement enterrée plus profondément par le labour suivant.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire fiches jardin<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=8D8D8D&s[co]=008000&t[cit]=1&n=20"></script>

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :