• La destruction du liseron

    Le liseron fait partie des mauvaises herbes les plus difficiles à détruire. Ses réserves sont souvent très importantes et il est d’ailleurs fréquent de retrouver ses racines jusqu’à des profondeurs proches de 10 m !

    Il faut souvent plusieurs traitements consécutifs pour en venir à bout parce que la surface foliaire traitée ne peut pas absorber la quantité nécessaire de produit. Enfin, souvent installé dans les végétaux, il n’en est que plus difficile à toucher sans nuire aux arbustes.

    Questions

    Réponses

    1 : A quelle période les professionnels détruisent-ils le liseron ?

    La période favorable est la floraison, mais il est possible de le traiter durant toute la période de végétation active à partir du moment où sa surface foliaire est suffisamment développée.

    2 : Comment font les paysagistes pour traiter le liseron enroulé dans les arbustes ?

    Il y a deux possibilités. La première consiste à détacher le liseron, l’étaler au sol puis le traiter. La seconde : employer un produit qui forme une mousse et localiser celle-ci sur les feuilles des liserons à détruire. L’avantage de la mousse est lié à la grande maîtrise qu’elle autorise et donc à la sécurité qu’elle représente pour les autres plantations.

    3 : Que faire en cas de projection accidentelle sur les végétaux ?

    Comme tous les désherbants systémiques, l’intervention doit être immédiate et peut se faire de deux façons : soit en arrachant les feuilles touchées, soit en arrosant copieusement le sujet afin de lessiver la partie accidentellement traitée. Le mieux étant de traiter en ajoutant un colorant momentané, qui vous permettra de visualiser votre traitement et qui disparaîtra au bout de 48 heures.

    4 : Comment expliquer le retour du liseron malgré mon traitement ?

    Comme cela est expliqué en introduction, les racines peuvent être très profondes et la levée échelonnée (parfois plusieurs années), il est donc impossible de traiter simultanément l’ensemble des pieds de liseron. Cette situation est fréquente dans les constructions neuves où les mouvements de terre ont fractionné les racines de liseron et enterré plus ou moins profondément chacune d’entre elles. Le seul moyen pour s’en défaire est de traiter au fur et à mesure de la levée les parties vertes du liseron. C’est fastidieux mais radical.

    5 : Combien de temps après le traitement puis-je arracher les liserons traités ?

    Soyer patients et attendez que les feuilles et tiges soient parfaitement sèches (environ 3-4 semaines).

    6 : Pourquoi les professionnels traitent-ils le liseron plutôt que de l’arracher

    Arracher le liseron ne solutionne pas le problème, bien au contraire. Son système racinaire est si vigoureux qu’il reprendra à chaque fois le dessus et risque de se multiplier. Le seul moyen de lutter vraiment efficace est de le traiter.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire la lutte au jardin<<<

     

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=8D8D8D&s[co]=008000&t[cit]=1&n=20"></script>

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :