• La congelation des legumes

    Vous pouvez profiter toute l’année de vos légumes du potager si vous congelez juste après leur récolte ; ils gardent alors une grande partie de leur valeur nutritive.

    Si le potager est bon (c’est-à-dire bien géré et naturel !), les légumes congelés sont souvent de qualité supérieure aux légumes frais du marché, lesquels passent beaucoup de temps dans les transports et les entrepôts ! La congélation combine plusieurs avantages : elle permet de conserver vos récoltes du potager, d’éviter le gaspillage lorsque celles-ci sont très abondantes et de faire des économies non négligeables, étant donné les prix des produits – frais ou congelés – sur le marché.

    Comment congeler ?

    La plupart des aliments sont constitués entre 50 et 90 % d’eau ; la congélation permet de préserver cette eau en la transformant en cristaux de glace. Elle retarde aussi l’activité des enzymes responsables de l’altération des aliments. Leurs tissus ne bougent plus et les aliments gardent alors toute leur valeur nutritive. Le fait de les blanchir peut causer aucune conséquence sur la qualité globale de vos légumes.

    Le blanchiment

    Les légumes contiennent des enzymes qui provoquent leur oxydation au fil du temps, altérant leur goût. Il est donc nécessaire, avant la congélation de certains légumes, de procéder à leur blanchiment afin de prévenir le risque d’oxydation. Respectez le temps de blanchiment pour chaque catégorie de légumes, car ils ne doivent pas cuire. Les légumes suivants ne doivent pas subir cette opération : aubergines, concombres, champignons, courgettes, tomates, poivron.

    Le blanchiment à l’eau bouillante

    C’est le procédé le plus fréquent, mais les légumes perdent plus de saveur et de nutriments qu’avec la méthode à la vapeur. Faites bouillir 1 L d’eau par 100g de légumes, sans dépasser 300 g en une fois. Plongez les légumes dans l’eau bouillante pendant le temps indiqué pour chaque catégorie. Le temps de blanchiment se compte à partir de la reprise de l’ébullition.

    Le blanchiment à la vapeur

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ google_ad_client = "pub-6793528516880032"; /* 234x60, date de création 06/11/09 */ google_ad_slot = "8370316444"; google_ad_width = 234; google_ad_height = 60; // ]]></script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Cette méthode a l’avantage d’entraîner une moindre perte en nutriments, d’éviter une température excessive dans la cuisine. Elle doit donc être retenue chaque fois que c’est possible, en particulier pour les légumes feuilles. Faites bouillir 2 cm d’eau dans un autocuiseur. Déposez à l’intérieur le panier rigide rempli de légumes. Ceux-ci ne doivent être ni en contact avec l’eau, ni trop serrés (la vapeur doit pouvoir circuler facilement). Mettez le couvercle de l’autocuiseur sans la soupape, et laissez blanchir le temps indiqué, augmenté de 30% - Le blanchiment à la vapeur étant un peu plus long.

    Refroidissement et égouttage

    Une fois blanchis, les légumes doivent être refroidis très vite – pour stopper la cuisson ! Et ne dépassez pas le temps de blanchiment indiqué car les aliments seraient alors cuits. Sortez-les à l’écumoire. Jetez immédiatement les légumes dans une bassine préparée à l’avance, remplie d’eau froide et contenant des glaçons – à une température proche de 0° C. Attendez quelques minutes pour qu’ils se refroidissent à cœur. Egouttez-les très soigneusement, dans une passoire ou même à l’aide d’une centrifugeuse à salade, selon le type de légumes traités. Enfin, étalez-les sur un torchon propre et attendez qu’ils soient parfaitement secs. Passez alors sans tarder à la congélation proprement dite.

    L’emballage

    Un bon emballage est indispensable pour éviter l’oxydation, le dessèchement et les odeurs ; utilisez ceux qui sont adaptés à chaque cas :

    -Les sachets de polyéthylène ou de Rilsan : très pratiques pour congeler et conserver tous les légumes…Ils prennent peu de place !

    -les barquettes en aluminium : pour toutes sortes d’aliments, utilisables au four.

    -les boîtes en plastique (non utilisables au four).

    -Les feuilles d’aluminium spécial congélation, plus solides que les feuilles d’aluminium ordinaires.

    -Les boîtes de récupération (pots de yaourt en verre, pots de beurre en plastique…)

    -Les bacs à glaçons : pour précongeler les herbes ciselées, les bouillons, les sauces, avant de les placer en sacs de congélation.

    Quelle est la durée de vie des aliments dans le congélateur ?

    Légumes

    Préparation avant congélation

    Durée de conservation

    Asperges

    Blanchir 2 à 4 min selon la grosseur

    6 mois

    Aubergines

    >>>Etuver<<<  les rondelles pendant 6 min

    10 mois

    Brocolis

    Pour faire sortir les insectes, immerger les fleurettes pendant 15 minutes dans un récipient d’eau froide avec 2 cuillerées à soupe de sel. Blanchir 2 min

    10 mois

    Carottes

    Blanchir les rondelles 3 min et les carottes entières 5 min

    12 mois

    Champignons

    Couper en lamelles. Les faire sauter dans une poêle avec du beurre pendant 5 min.

    10 mois

    Choux-fleurs

    Pour faire sortir les insectes, immerger les fleurettes pendant 15 minutes dans 1 l d’eau froide avec 3 cuillerées à soupe de sel. Couper en morceaux et blanchir 3 min.

    6 mois

    Concombres

    Couper en grosses rondelles

    10 mois

    Courges et Citrouilles

    Couper en morceaux et enlever les graines. Cuire à la vapeur ou à l’eau bouillante, puis réduire la pulpe en purée.

    10 mois

    Courgettes

    Eplucher et couper en rondelles de 1 cm. Blanchir 2 min. Congeler sur une plaque avant d’empaqueter.

    6 mois

    Epinards

    Enlever la tige puis blanchir 2 min

    12 mois

    Haricots verts

    Coupez les queues et blanchir 3 min

    12 mois

    Maïs en épis

    Eplucher et blanchir entre 7 min (petits épis) et 11 min (gros épis)

    12 mois

    Navets

    Peler, faire cuire, puis réduire en purée.

    12 mois

    Petit pois

    Ecosser et blanchir 2 min

    12 mois

    Poireaux

     Enlever les racines et supprimer les feuilles de la tige. Blanchir 3 min

    10 mois

    Poivrons

    Laisser entiers et empaqueter

    10 mois

    Rhubarbe

    Couper les tiges en morceaux de 5 cm

    10 mois

    Tomates

    Laisser entières ou couper en deux et enlever les graines. Ne pas blanchir.

    6 mois

    Bon à savoir :

    La pomme de terre, non cuite ne supporte pas la congélation, et il y a d’ailleurs de nombreuses autres manières de la conserver. En revanche, elle peut entrer au congélateur sous forme de frites, de croquettes ou de purée, ou intégrée à des plats cuisinés tels  les ragoûts de légumes.

    A lire également à ce sujet :

    >>>Les bonnes méthodes de congélation des légumes<<<

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire au potager<<<

    rejoindre le groupe officiel de jardiner facile sur facebook rejoindre le groupe officiel de jardiner facile sur facebook

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :