• l'Aster

    Les Asters comprennent de nombreuses variétés horticoles de plantes vivaces dont les unes, généralement de taille basse et dont les tiges se terminent par une fleur unique, s’épanouissent au printemps et en été, et dont les autres, de taille variée mais souvent élevée, fleurissent en bouquets à la fin de l’été et surtout à l’automne.

    Les fleurs sont assez semblables à de petites marguerites de duplicature plus ou moins prononcée mais présentant, pour la plupart, un cœur jaune d’or.

    Aster alpinus

    Variété gazonnante, haute de 15 à 20 cm. Feuilles velues, lancéolées, dentées. Tiges terminées par une grande fleur de 3 à 5 cm de diamètre, bleu violacé, à disque jaune et passant au pourpre. Floraison de mai à juillet. Il existe quelques sous-variétés de ce type à fleurs blanches, bleues, violettes ou roses. La petite taille de l’aster alpinus, son coloris brillant, le font rechercher dans la composition des bordures et rocailles. Plantez-le à 30 cm d’intervalle, de préférence en terre siliceuse.

    Aster amellus

    Plante de 50 à 60 cm à feuilles lancéolées, finement dentées. Grandes fleurs à ligules étroits, bleu lilas à disque jaune, disposées en corymbes lâches à l’extrémité des tiges. Floraison en août-septembre. L’Aster amellus a donné de nombreuses variétés dans les coloris blancs, bleus, magenta, roses et violets, parmi lesquelles :

    King George, violet à centre jaune d’or.

    Lady Hindlip, rose violacé ;

    La vanoise, bleu violacé. (A. subcoeruleus).

    L’Aster hybride Frikarti Wunder von Stafa, issue de cette espèce, est particulièrement florifère. Ses fleurs violet pâle à centre jaune, s’épanouissent pratiquement sans interruption de juillet à octobre.

    Aster novae angliae et novae belgiae

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ google_ad_client = "pub-6793528516880032"; /* 234x60, date de création 06/11/09 */ google_ad_slot = "8370316444"; google_ad_width = 234; google_ad_height = 60; // ]]></script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Ces deux espèces et surtout leurs hybrides sont très proches les uns des autres, les premiers différant des seconds par des tiges recouvertes de poils raides. Les plantes touffues et rameuses sont garnies de feuilles allongées et portent à leur extrémité des corymbes composés de très nombreuses fleurs de coloris rose, rouge, bleu ou violet. Elles s’épanouissent de septembre à la fin octobre.

    Asters novae angliae

    Barr’s Pink, semi-double, rose pur. 1 m à 1.20 m.

    Constanze, violet foncé. 1.20 m à 1.30 m.

    Crimson Beauty, rose cramoisi à centre jaune. 1.30 m.

    September Rubis, rouge vermeil. 80 cm à 1 m.

    Aster novae belgiae

    Beechwood Challenger, rouge fraise. 1 m à 1.30.

    Crimson Brocade, rouge écarlate, double. 90 cm.

    Eventide, violet foncé. 1 m.

    Lassy, rose frais, 80 à 90 cm double.

    Marie Ballard, bleu tendre. 1 m.

    Patricia Ballard, double, rose pur. 1 m.

    Perle Anversoise, rose soutenu. 1.20 m.

    Picture, grenat lumineux 70 à 80 cm.

    Plenty, bleu vif. 1 m

    White Ladies, blanc, semi-double. 1 m.

    Winston Churchill, rouge éclatant. 60 à 80 cm.

    Les variétés de ces deux dernières espèces s’épanouissent de septembre à la fin octobre

    Culture

    Les Asters, plantes vivaces très rustiques, poussent dans tous les terrains et à toutes les expositions. Cependant, leur forte végétation finit par épuiser la terre où ils sont plantés. Il sera donc bon de les changer de place tous les 3 ans ou de renouveler leur terre ; on en profitera pour diviser les touffes devenues trop fortes. Les Asters se multiplient, en effet, le plus souvent par éclats de touffes ou de drageons faits indifféremment à l’automne ou au printemps. Le semis, bien qu’il soit facile, n’est utilisé que pour la recherche de variétés nouvelles car il donne un grand nombre de plantes sans grande valeur. Semer alors :

    1 : En févriers-mars sous châssis repiqués en pépinière et mis en place en juillet-août. (Les plantes, même fleuries, supportent très bien la transplantation). Floraison dès la première année.

    2 : En mai-juin, en pleine terre, repiquer en pépinière et mettre en place au printemps ; distancer les pieds suivant la hauteur des variétés, de 40 à 70 cm.

    Utilisation

    Les Asters d’automne sont parmi les meilleures plantes vivaces pour les décors d’arrière saison en compagnie des Anémones du Japon, Soleils vivaces, Rudbeckias, Verges d’or, etc. On en fait également de magnifique bouquets. Les Asters alpinus et emellus peuvent être plantés en bordure de massifs vivaces ou en rocaille.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :