• L'Asperge

    <script type="text/javascript" src="http://www.blogbang.com/demo/js/blogbang_ad.php?id=88546913ae&n=2&p=L&o=H&w=200&c=2&bg=1"></script>

    L'Asperge

     (Asparagus officinalis)

     

    Vivace

    L’Asperge est une plante vivace très rustique dont les racines nombreuses et cylindriques rayonnent autour d’une masse centrale charnue d’où sortiront les bourgeons et les tiges comestibles. L’ensemble de cette partie souterraine forme la griffe. Les jeunes tiges appelées turions, ou plus communément asperges, sont charnues et comestibles : plus âgées, elles durcissent et se ramifient en un infinité de petits rameaux verts et peuvent souvent atteindre 1.50 à 1.80 m. Aux fleurs petites succèdent de petits fruits rouges et charnus qui contiennent de 3 à 6 graines. L’asperge prospère dans les terres légères, très perméables, à sous-sol frais, mais redoute toutefois l’humidité.

    Elle commence à produire trois ans après la plantation. Les turions ou jeunes pousses sont consommés cuits, préparés de diverses manières.

     

    Graines

    Noires, sphériques, déprimées, à partie plane sur les faces en contact avec les autres graines, au nombre de 50 dans 1 gramme. Le litre de graines pèse 800 grammes environ. La levée se fait en 15 jours sur couche ou en été, et 1 mois en pleine terre au printemps.

     

    Dose du semis – Rendement

    Pour semer 1 are en pépinière, 250 grammes de graines sont nécessaires.

    Ceux-ci donneront, après l’éclaircissage, environ 10000 griffes, à répartir sur 50 ares. Par la suite, chaque pied d’asperge produira en année moyenne, 5 à 600 grammes de turions.

     

    Obtention des griffes par semis

    Le semis s’effectue de mars à juin en rayons distants de 20 cm.

    Enterrer la graine 1 cm. De profondeur, éclaircir les plants à 10 cm sur la ligne en éliminant les plus faibles.

    Tenir la terre propre par des binages très superficiels pour ne pas endommager les racines qui sont peu enterrées. Maintenir la fraîcheur par des arrosages abondants mais peu nombreux, exécutés seulement quand le besoin s’en fait sentir. Dans ces conditions, le plant sera bon à mettre en place au printemps suivant.

    On trouve, du reste, facilement à cette époque du plant dans le commerce, ce qui permet de gagner une année et d’éviter les aléas d’un semis. On peut aussi semer en août-septembre pour disposer des plants 18 mois après.

     

    Culture a partir des griffes

    Terrain : Tous les terrains conviennent à l’Asperge, sauf ceux trop humide.

    La terre, fertile, n’a pas besoin d’être d’une profondeur excessive, puisqu’une partie des racines de l’Asperge a tendance à se développer horizontalement dans la couche superficielle du sol. Choisir cependant un sol assez profond, léger, pas humide, se réchauffant rapidement et exposé de préférence au sud ou à l’ouest.

    Le terrain employé ne doit pas avoir été planté avec des Asperges depuis 15 ou 20 ans.

     

    Epoque de plantation

    Dans le Midi et le sud-Ouest de la France, la plantation s’effectue indifféremment à l’automne ou au printemps. Dans le reste de la France l’époque normale de plantation se situe depuis le début de février jusqu’à fin mars. Si la réception des griffes coïncide avec une période de gel, il est aisé de les conserver, en attendant leur plantation, dans un local sain en ayant soin de les enfouir dans un peu de sable maintenu légèrement humide.

     

    Préparation du terrain

    Si elle peut être effectuée à l’automne précédant la plantation, enfouir à l’are, au cours d’un profond bêchage, 400 à 600 kg de fumier de ferme bien décomposé (exclure le fumier frais qui favoriserait la pourriture).

    A défaut, on peut employer un fumier pulvérisé concentré. Lorsque le sol ne peut être préparé qu’au moment de la plantation, s’abstenir de toute fumure à base de fumier de ferme et utiliser soit un fumier déshydraté (fumélite par exemple) à raison de 15 à 20 kg à l’are, soit une fumure minérale avec un engrais complet, riche en acide phosphorique et potasse, (Elitéine 4-12-20 par exemple), à la dose moyenne de 15 kg pour 100 m². L’emploi simultané des deux n’est d’ailleurs pas contre-indiqué, au contraire, mais à des doses plus réduites.

    Après un profond bêchage, suivi d’un griffage permettant de niveler parfaitement le sol et de briser les mottes, on procédera ensuite au tracé de la plantation. Les deux lignes d’Asperges les plus extérieures du carré de plantation sont plantées à 50 cm de l’allée ; les autres lignes sont espacées d’un mètre entre elles. Tendre un cordeau sur chaque ligne successivement puis, avec la bêche, ouvrir une petite tranchée, large de 35 à 40 cm et profonde de 15 à 20 cm. Rejeter la terre de droite et de gauche ce qui forme un léger ados de chaque baguette, creuser un second trou de 10 à 15 cm de profondeur.

     

    Habillage des racines

    Couper l’extrémité des racines de façon à éliminer les parties éventuellement mutilées à l’arrachage.

     

    Plantation

    Avec de la bonne terre de jardin, faire un petit monticule au fond des trous de plantation. Ce petit monticule affleure à peine le niveau du fond de la tranchée. Poser la griffe bien étalée sur ce monticule. Combler le trou avec de la bonne terre et tasser pour bien faire adhérer la terre aux racines.

    Recouvrir ensuite tout le fond de la tranchée avec du terreau ou de la bonne terre riche, sur une épaisseur de 5 à 8 cm environ. Replacer soigneusement une baguette inclinée au-dessus de chaque griffe.

    Cette baguette indiquera l’emplacement exact occupé par les griffes.

     

    Soins avant la première récolte

    Les tranchées restent dans cet état pendant trois années durant lesquelles il n’y a qu’à les entretenir propres, par des binages fréquents. Les baguettes placées auprès de chaque griffe en indiquent l’emplacement et rappellent qu’il faut éviter soigneusement de les endommager avec l’outil.

    Les ados s’emploient pour cultiver de petits légumes, tels que haricots nains, salades, pommes de terre, etc.

     

    A l’automne

    Couper les tiges des Asperges au ras du sol, les brûler ainsi que les autres débris.

     

    Au printemps qui suit la plantation

    Remplacer les griffes qui n’ont pas bien repris.

    Les asperges doivent recevoir une fumure annuelle d’entretien. Dans la mesure du possible, alterner : une année avec une fumure organique l’année suivante avec une fumure minéral

    La fumure organique sera constituée de fumier de ferme : 300 kg à l’are. A défaut un fumier déshydraté à raison de 10 à 15 kg pour la même surface.

    Quant à la fumure minérale, elle sera assurée par un engrais phodpho-potassique à raison de 10 kg à l’are, incorporé lors du labour (Elitéine par exemple). Dès la fin de la récolte puis un mois plus tard, compléter par un épandage superficiel de 2 kg de nitrate, ou, mieux, d’engrais complet azoté (type Greenélite 16-8-8) pour stimuler la végétation.

     

    Tous les printemps

    Labourer légèrement les tranchées, ce qui permet d’enfouir la fumure, et labourer profondément les ados pour permettre les petites cultures supplémentaires.

    Au départ de la végétation, en Mars-Avril, il est souhaitable d’incorporer un engrais de couverture. (Primélite à raison de 100 g par m²).

     

    L’été

    Lorsque le feuillage de l’Asperge devient abondant, il est bon de le tuteurer sur des échalas.

     

    Récolte et entretien de la plantation

    Au printemps de la 3e année de plantation, il peut être fait une petite récolte d’Asperges. Il faudra alors effectuer chaque année en vue de la récolte quelques travaux que vous intercalerez entre ceux dont nous vous entretenions plus haut.

    Le sol ayant été labouré en Mars, butter les griffes en Avril en les recouvrant de 25 à 35 cm de terre. Il est bon de réaliser ce buttage en plusieurs fois au fur et à mesure du réchauffement du sol. Le buttage individuel de chaque griffe permettrait une récolte plus hâtive que le buttage en ligne continue.

    Fin avril-mai, commencer à cueillir, mais la première année de cueille, il ne faut pas dépasser deux à quatre Asperges au plus, prises seulement sur les pieds les plus vigoureux. En cueillant plus, ou plus tôt, cette première année, vous ne récolteriez par la suite que de petites Asperges et vous diminueriez la durée de production de la plantation.

    L’année suivante, c’est-à-dire en quatrième année, la récolte peut durer 1 mois et demi et dès l’année suivante vous cueillerez à plein pendant 2 mois tous les ans.

    Une plantation d’Asperges ainsi conduite est faite pour produire pendant 10 ans au moins.

    En octobre-novembre, vous enlevez les buttes que vous aviez faites au printemps pour la production et vous répandez le fumier ou l’engrais comme dit plus haut.

     

    Variétés

    Asperges d’Argenteuil : variété bien connue produisant de grosses pousses à l’extrémité un peu pointue

    Asperges hybrides : les hybrides sont d’une diffusion relativement récente, mais il est certain qu’il représentent la solution d’avenir grâce à leurs nombreux points de supériorité sur l’Asperge d’Argenteuil. Ces avantages concernent à la fois la précocité, l’importance des rendements, la grande régularité et la qualité des turions. La variété suivante a déjà la faveur des producteurs d’Asperges professionnels malgré le prix beaucoup plus élevé de ses griffes. Nous ne pouvons que la recommander aux amateurs.

    Asperges Cito hybride (I.N.R.A) : Variété très précoce permettant de récolter 2 semaines avant Argenteuil.

    Remarquable par la beauté et la très grande régularité de ses turions ainsi que pour la productivité élevée que lui confère son origine hybride. Excellente saveur.

     

    Culture forcée

    Elle permet d’obtenir des Asperges à partir de décembre. La plantation doit être assurée en terre très fumée, par planches de 1.35 m de large séparées par des sentiers de 40 cm de façon à pouvoir les abriter par la suite avec des châssis. Les griffes sont disposées sur trois rangs espacés de 30 cm dans le sens de la longueur. Jusqu’à la troisième année, la plantation reçoit les soins indiqués plus haut pour la culture ordinaire. Un mois avant l’époque à laquelle on désire récolter, placer des coffres sur les planches, les remplir avec la terre des sentiers que l’on a décapée, en l’émiettant convenablement, de façon à avoir 30 cm de terre au-dessus des griffes. Mettre les châssis et garnir le tour des coffres de réchauds faits de fumier neuf. Couvrir de paillassons, châssis et réchauds. Remanier ceux-ci tous les 8 jours, en remplaçant un tiers du fumier par du fumier neuf afin d’entretenir une chaleur d’environ 15° dans les coffres.

    Après une vingtaine de jours, les premières pousses apparaissent. Retirer alors les paillassons pendant 2 ou 3 heures dans le milieu de la journée pour permettre aux extrémités de se colorer. La cueillette peut se poursuivre pendant 3 semaines la première année et pendant 5 à 6 semaines les années suivantes. Aussitôt la récolte faite, retirer les paillassons et donner de l’air progressivement. Oter ensuite les châssis et les coffres et apporter dès lors à la plantation les soins d’entretien habituels.

    Il ne faut forcer une culture d’Asperges que tous les 2 ans, entre-temps, la récolte se fera à l’air libre comme en culture ordinaire, elle ne devra pas toutefois, se prolonger au delà de 2 à 3 semaines.

     

    Asperges vertes forcées

    Les Asperges vertes forcées sont obtenues en mettent sur couche chaude de vieilles griffes que l’on enjauge côte à côte en les recouvrant légèrement de terreau ou autre terre légère. La récolte peut commencer, lorsque la température de la couche se tient autour de 20°, une quinzaine de jours après la plantation. Elle se poursuit pendant 5 à 6 semaines si l’on a soin de bassiner. Les griffes sont ensuite bonnes à détruire.

     

    Usage

    L’Asperge est toujours consommée cuite, préparée à la vinaigrette, en sauce blanche, tec.

    Les Asperges vertes se préparent à la façon des petits pois ou en omelette.

     

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ var promobenef_site = "67883"; var promobenef_minipub = "1"; var promobenef_format = "1"; // ]]></script> <script type="text/javascript" src="http://www.promobenef.com/pub/"></script>

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :