• Cultivée depuis que l’agriculture existe, citée dans la Genèse, la lentille a au fil du temps acquis des lettres de noblesse culinaires qui en font un légume particulièrement tendance. Trois lettres – A, O, et C, pour appellation d’origine contrôlée – distinguent la lentille du Puy, mais également celle de Champagne. Si celle du Puy est la plus connue, c’est parce qu’elle fut le premier légume à recevoir cette distinction, mais aussi parce que son aire de production couvre 90% des surfaces françaises cultivées en lentilles. Sur les plateaux du Velay en Haute-Loire, cette plante aux graines riches en protéines subit à la fois les frimas de l’hiver et les fortes chaleurs de l’été et pousse selon des méthodes traditionnelles qui excluent engrais et irrigation.

    Longtemps considéré comme un « plat de pauvre », les lentilles ont conquis les meilleures assiettes. Jusqu’à celle de l’astronaute français Jean-François Clervoy qui la dégusta à bord de la navette Discovery, pour le réveillon du passage à l’an 2OOO.

    Pour préparer des lentilles, plus besoin de les tremper ni de les trier, il suffit de les faire cuire dans 3 volumes d’eau, à feu doux, pendant 20 à 30 minutes. N’ajoutez le sel qu’en cours de cuisson, elles n’en seront que meilleures.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique