• Forçage de la Chicorée endive

    <script type="text/javascript" src="http://www.blogbang.com/demo/js/blogbang_ad.php?id=88546913ae&n=2&p=L&o=H&w=200&c=2&bg=1"></script>

    Forçage de la Chicorée

    endive Witloof

     

    Forçage sans couverture

    Cette technique de plus en plus utilisée par les endiviers professionnels peut être avantageusement transposée à la culture d’amateur où elle se révèle être la meilleure méthode pour assurer un approvisionnement familial échelonné.


    Elle consiste à laisser les chicons se développer à l’air libre, sans couverture de terre, ou autre mais en faisant en sorte que l’ambiance où ils croissent, maintenue à température optimum, soit parfaitement obscur de manière à assurer l’étiolement et qu’elle présente un degré hygrométrique proche de la saturation.


    Le bac de culture peut être un récipient de forme rectangulaire ou carrée tel que jardinière en ciment,  « caisse à poisson » en polystyrène expansé ou tout simplement caisse doublée intérieurement d’un film de matière plastique, d’une profondeur de 15 à 20 cm.

    Dans tous les cas, le fond doit être percé de trous pour permettre à l’excès d’eau d’arrosage de s’écouler.


    Emplissez le bac sur un tiers de sa hauteur de tourbe enrichie humide et non tassée.

    Egalisez les racines, préparées comme pour le forçage en terre, ramenées à une longueur égale à la profondeur du bac et plantez-les dans celui-ci en les enfonçant dans la couche de tourbe et en les serrant le mieux possible les unes contre les autres.


    Etalez ensuite de la tourbe sur les collets et donnez un copieux arrosage destiné à la fois à faire s’infiltrer celle-ci entre les racines et à imbiber l’ensemble à refus.

    Le bac de culture ainsi garni est placé dans un local où règne une température de 15 à 18 ° et soigneusement recouvert d’un film plastique noir du type utilisé pour le paillage par exemple.

     

    Le rôle de cette couverture est double :

     

    -Par son imperméabilité elle crée au dessus des racines un espace confiné où règne une intense humidité atmosphérique entretenue par l’évaporation de la tourbe.

     

    -Grâce à son opacité, elle soustrait les chicons à la lumière durant leur développement et garantit leur étiolement.

     

    Les pommes d’endives poussent rapidement et surélèvent le film plastique au fur et à mesure de leur croissance. Si la tourbe semble se dessécher, arrosez-la à nouveau à ras du sol, sans mouiller les chicons, avec de l’eau à température de 18 °.


    Ce délai tend ensuite à se raccourcir mais il est utile de donner progressivement moins de chaleur pour maintenir la fermeté des chicons.

    Cette nouvelle méthode est plus simple, plus propre et réclame moins de travail que le forçage traditionnel en fosse.


    Elle fournit de plus des chicons parfaitement propres et de qualité supérieure.

    Naturellement, cette qualité est liée à celle des racines qui doivent provenir d’une race hautement sélectionnée, posséder le maximum de réserves et avoir subi un arrêt de végétation suffisamment marqué.

    Les variétés telles >>>qu’Aline<<<, sont actuellement les mieux adaptées à cette technique.

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ var promobenef_site = "67883"; var promobenef_minipub = "1"; var promobenef_format = "1"; // ]]></script> <script type="text/javascript" src="http://www.promobenef.com/pub/"></script>

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :