• Epinard

    Epinard : Spinacia oleacea

    (Annuel ou bisanuelle)

    Plante annuelle, bisannuelle en culture, à croissance rapide. Feuilles glabres, épaisses, parfois gaufrées, réunies en fortes rosettes. Tiges florales atteignant 80 cm à 1 m. Fleurs unisexuées. L’Epinard se plaît en terre fraîche et en climat tempéré. La chaleur et la sécheresse le font rapidement monter à graines.

    Graines

    Renfermées dans un fruit gris verdâtre, triangulaires plus ou moins arrondies. Le litre de graines pèse 500 g : elles sont au nombre de 110 au gramme. La levée s’effectue en 5 à 6 jours.

    Dose de semis – production

    On sème en ligne à raison de 300 g et, à la volée, 450 g à l’are. La production totale peut s’élever pour la même surface à une centaine de kilos de feuilles.

    Fumure

    L’Epinard est une plante épuisante qu’il ne faut jamais remettre à la même place avant 3 ou 4 ans. Il aime les fortes fumures organiques (4 à 500 kg de fumier à l’are), complétées par un engrais de fond, de préférence organo-chimique, par exemple 8 à 10 kg d’humélite 4.8.12, le tout enfoui au labour. Après le premier binage, épandre en complément un fertilisant azoté pour « donner un coup de fouet » à la végétation : 1.5 kg par are de nitrate de soude ou, mieux, d’engrais complet type Greenélite 16.8.8.)

    Culture

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    1 : semer de mi-août à octobre, en terre bien ensoleillée, en lignes. Entretenir le sol propre et frais. Récolter en octobre, novembre, mars et avril. Les premiers semis donneront 2 coupes avant les froids et une petite production printanière. Les derniers semis seront surtout productifs à la fin de l’hiver. Variétés : Epinard Samos hybride : Cet épinard d’hiver à une bonne résistance au virus et au mildiou. A utiliser en semis d’automne ou de début de printemps. Les feuilles lisses et d’un vert soutenu sont très larges ; elles ne jaunissent pas. Repousse particulièrement rapide après la coupe ; production très abondante. Très lent à monter au printemps. Epinard monstrueux de Viroflay : Ancienne variété de moins en moins cultivée par suite de son manque de résistance au virus. Epinard Virkade : Feuilles très larges, vert intense, charnues. Très bonne production. Ne jaunit pas, car il est très résistant au virus 1 de la mosaïque. Epinard géant d’hiver : Espèce vigoureuse à fort rendement. Feuilles vert foncé très amples et très épaisses.

    2 : Semer en mars, en terre chaude et bien exposée, en place, en rayons écartés de 15-20 cm. Arroser dès que le besoin s’en fait sentir. Récolte en mai succédant à celle des Epinards d’automne. Variétés : Epinard Viking : Tardif et très lent à monter. Feuilles épaisses, cloquées, vert foncé.

    3 : Semer d’avril à août, en terre fraîche et ombragée, en rayons écartés de 15 à 20 cm. Biner et arroser fréquemment. Récolter de juin à septembre. Cette culture est contrariée par la chaleur qui provoque une rapide montée à graines. Arracher les plantes à l’état jeune. Variétés : Epinard Viking : Voir ci-dessus.

    Usage

    L’Epinard se consomme généralement cuit et haché, accommodé au beurre ou au jus. Il est cependant préféré non haché dans le Midi et servi en « branche ». Sa richesse en fer en fait un aliment vert de tout premier ordre.


    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ google_ad_client = "pub-6793528516880032"; /* 468x15, date de création 06/11/09 */ google_ad_slot = "6068464107"; google_ad_width = 468; google_ad_height = 15; // ]]></script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :