• Dahlia mignon




    Dahlia composées

     

    Plante vivace par ses racines tubéreuses réunies en faisceau en un même point d’ou partent les tiges. Celles-ci, dressées, rondes, creuse, ramifiées en fort buisson, peuvent atteindre de 20 cm à 2 mètres, selon les variétés et les terrains. Les fleurs simples, semi-doubles ou doubles, de toutes couleurs, sauf le bleu, apparaissent de juillet aux gelées. Les formes ont été considérablement améliorées par les hybrideurs et les semeurs et sont aujourd’hui très variées depuis la « boule » ancienne, d’une lourdeur caractéristique, jusqu’à la forme étoilée d’une grande légèreté.

    Voici, avec leurs caractères, les races aujourd’hui cultivées. Elles comportent chacune un grand nombre de variétés différant par la couleur des fleurs ou par des variations plus ou moins caractérisées de leurs formes.


    Dahlias à fleurs de cactus

    Race à fleurs doubles, mais non en boule. Les pétales sont longs, enroulés sur eux-même et pointus à l’extrémité. Ils sont rayonnants ou légèrement relevés ou bien très incurvés, la fleur prenant alors l’aspect de certains Chrysanthèmes. Haut. 1 m à 1.40 m.

     

    Dahlias décoratifs.

    Fleurs doubles à pétales larges et plats se recourbant extérieurement à l’encontre des dahlias Cactus. Elles sont bien supportées par des pédoncules rigides. Haut. 1 m à 1,40m.

    Il existe en outre une série d’hybrides connus sous les noms de Cactus hybride, Semi-cactus ou Décoratif hybride, rappelant, par la forme de leurs fleurs, l’une et l’autre des deux séries précédentes. Les Mini décoratifs ont des fleurs de grosseur moyenne (12 cm de diamètre environ) mais ils sont extrêmement florifères et conviennent particulièrement pour bouquets. Haut. 1 m à 1.20 m.

     

    Dahlias simple nain.

    Fleurs à un seul rang de pétales plats et larges, longuement pédonculées, surmontant franchement un feuillage assez compact.

    Les variétés de cette espèce ne dépassent pas 50 cm de hauteur et sont très utilisées pour la composition de grands ensembles décoratifs ainsi que pour la confection de bouquets très élégants.

     

    Dahlias lilliput ou pompom

    Fleurs à pétales tuyautés, petites, de 4 à 6 cm de diamètres, en pompom, d’une régularité de forme remarquable. La plante, haute de 90 cm à 1.20 m, extrêmement florifère, est très utilisée pour la fleur coupée.

     

    Dahlias doubles nains pour massifs

    Plantes compactes de 50 à 60 cm de hauteur. Les fleurs généralement moyennes ou petites sont de la forme des dahlias décoratifs. Ainsi que les dahlias à fleurs simple, les nombreuses variétés de dahlias doubles nains trouvent un emploi apprécié pour former de grandes masses unicolores dans les plates-bandes et massifs.

     

    Dahlias nains à collerette

    L’extérieur de la fleur est celui d’un capitule simple mais le centre est garni de ligules courtes et tuyautées formant un « rucher ». Hauteur 30 à 50 cm. Egalement pour massifs.

     

    Dahlias Topmix

     

    Race à fleurs simples ne dépassant pas 20 cm de hauteur et pouvant facilement se cultiver en pots ou jardinières. Egalement utilisé pour bordures et rocailles.

     

    Culture

    Les très belles variétés remarquables par leurs formes ou leurs coloris ne pouvant se reproduire fidèlement par semis, multipliez-les par bouturage ou division des tubercules.

     

    Bouturage

    Mettre en végétation sur couche chaude ou en serre, en février, les tubercules arrachés à l’automne et conservés à l’abri du froid au cours de l’hiver. Ceux-ci émiettent alors des bourgeons que l’on coupe au-dessous de leur point de naissance et que l’on met en godets maintenus sur couche. Eclairer le plus possible, pincer au besoin et mettre en place en fin mai.

    Ce moyen de multiplication donne des plantes dont les fleurs répondent exactement aux variétés mères et sont nettement plus belles que celles obtenues par tubercule fractionné.

     

    Division

    On peut également replanter les tubercules conservés pendant l’hiver à l’abri du froid soit entiers, soit après fractionnement lorsqu’il y a plusieurs tiges. On obtient ainsi des plantes très vigoureuses et hâtives mais les fleurs perdent d’année en année de leur beauté et de leur franchise de coloris.

    Il est beaucoup plus recommandé, si on n’a pas la possibilité de procéder soi-même à la multiplication par bouturage, de se procurer des tubercules jeunes d’un an, tels qu’il sont vendus dans le commerce et qui proviennent de bouturage effectué l ‘année précédente.

    Ils permettent l’obtention de plantes de floraison précoce et qui ont cependant conservé toutes les qualités de la variété.

     

    Soins

    Plantation en mai-juin en terre riche, bien fumée, saine, à exposition chaude et ensoleillée à 1 m de distance pour les dahlias à fleurs simples et dahlias doubles nains. Les soins de culture consistent à pailler le sol quand la reprise est faite, à arroser souvent et copieusement, à tuteurer les branches sur un tuteur fort et à enlever les fleurs fanées. Les dahlias profitent beaucoup des engrais liquides.

    La floraison commence en juillet-août et se prolonge abondamment jusqu’aux gelées. L’éboutonnage permet d’obtenir des fleurs plus volumineuses. Il consiste à conserver seulement le bouton terminal de chaque tige et à supprimer ceux de plus petite taille qui sont insérés au-dessous de lui. Avant les gelées, rabattre les plantes à 15 cm de la souche, les arracher, puis les rentrer bien ressuyées, en serre ou dans tout autre local sain, aéré, à l’abri des gelées mais où la température ne doit pas excéder 6 à 8°.

     

    Semis

    Le semis de variétés à grandes fleurs peut donner des plantes de formes et de coloris nouveaux et intéressants mais, en même temps, beaucoup de sujet sans mérite. Aussi n’est-il employé que par les chercheurs de nouvelles variétés.

     

    Utilisation

    Les variétés de dahlias à très grosses fleurs presque monstrueuses, mais de floraison réduite et tardive, sont presque abandonnées. Le goût se porte aujourd’hui vers les variétés à grandes fleurs bien dégagées du feuillage et aussi sur les variétés à grandes fleurs moyennes et même petites qui fleurissent en abondance.

    Nous ne nous étendrons pas sur l’emploi très connu du dahlia sinon pour signaler qu’il faut être attentif à tenir compte dans les plantations de la taille des diverses variétés qui est fort différente.

    Les dahlias nains à fleurs simples ou doubles trouvent un emploi de plus en plus généralisé dans les massifs où ils s’associent heureusement avec les plantes annuelles.

    Toutes les variétés procurent une abondance de belles fleurs à couper, depuis les sortes à grandes fleurs et hautes tiges tout indiquées pour les grands vases jusqu’aux petits dahlias Pompoms et Mini décoratifs, dont on fait des décorations très originales dans les petits vases.

     

    Dahlias se reproduisant par semis

    Contrairement aux races précédentes dont les variétés ne sont pas fixées et qui doivent donc être multipliées obligatoirement par bouturage ou division de touffes, ces dahlias se reproduisent très facilement et très fidèlement par le semis en donnant des plantes de taille régulière.

    Leurs fleurs sont simples ou semi-doubles, de coloris très variés

     

    Dahlia nain d’Unwin, fleurs semi-doubles, hauteur 60 cm

    Dahlia Redskin variété à feuillage bronzé demi-nain double varié. Haut. 50 cm

    Dahlia nain Coltness, fleurs simples, hauteur 50 cm.

    Dahlia nain très compact Mignon à fleurs simples, hauteur 30 cm.

    Ces deux dernières sont particulièrement recommandées pour réaliser des massifs un peu moins réguliers que ceux établis avec des boutures mais beaucoup moins onéreux et fleurissant souvent plus tôt

     

    Culture

    Semer en mars, sur couche, en terrine. Repiquer en godets de 8 cm (godets de tourbe de préférence) maintenus sous châssis jusqu’à la fin du risque de gelée. Aérer le plus possible et pincer les plantes une ou deux fois pour favoriser leur ramification ;

    Semer en avril, en pépinière bien exposée et repiquer comme précédemment, en godets ou en pleine terre. Abriter des gelées et planter fin mai à 30 ou 35 cm de distance.

     

    Utilisation

    Ces dahlias nains fournissent des plantes à massifs, fleurissant de fin juillet jusqu’aux gelées, extrêmement intéressants par leur floribondité.

    Cette dernière est encore améliorée si l’on prend soin de supprimer régulièrement les fleurs fanées pour éviter la formation de graines.

    Les tubercules formés par ces plantes peuvent être arrachés à l’automne et conservés jusqu’à leur replantation printanière, comme ceux des autres dahlias mais le semis, très facile à réussir et fournissant des plantes exemptes de dégénérescence est généralement préféré.

     

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ var promobenef_site = "67883"; var promobenef_minipub = "1"; var promobenef_format = "1"; // ]]></script> <script type="text/javascript" src="http://www.promobenef.com/pub/"></script>

     

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; // ]]></script> <script type="text/javascript" src="http://script.weborama.fr/gold.js"></script> <script type="text/javascript">// <![CDATA[ if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,395864);} // ]]></script>

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :