• Construire une allée

    Que ce soit pour accéder aux recoins du jardin par tous les temps ou pousser la brouette plus commodément, l’allée vous conduit quelque part et fait partie du décor

    Droite et stricte ou au contraire sinueuse et libre, l’allée doit s’intégrer au style du jardin. Qu’il soit à la française ou avec un côté un peu sauvage… tout en le structurant. Elle devra aussi suivre le profil du terrain : le dénivelé, la pente, les contournements obligatoires, tec. Sa réalisation tout comme son revêtement. Simple couche de gravier ou assemblage complexe de dalles, de pavés, de briques, tiendront compte de ces facteurs ainsi que du type de sol sur lequel elle sera installée. Faites un plan et dessinez son tracé pour vous éviter de mauvaises surprises sur le terrain.

    1 : Dessinez le tracé

    A l’aide de cordeaux et de piquets, matérialisez le tracé, rectiligne ou courbe, d’une largeur comprise entre 80 cm pour le simple passage d’une brouette et 1,50 m pour permettre à 2 personnes de se croiser. Une allée bordée par un massif sera légèrement surélevée pour empêcher la terre de s’y répandre ; en revanche, bordée d’une pelouse, elle sera un peu encaissé pour préserver les lames de la tondeuse.

    2 : Creusez les fondations

    Excavez et évacuez la terre en place sur 15 à 20 cm de profondeur. Cela n’est pas nécessaire si le terrain est constitué de remblai drainant et bien tassé. Posez ensuite un feutre géotextile (chez les marchands de matériaux) sur le sol pour éviter la migration vers le sous-sol des de fondation (sable ou gravier) et empêcher les mauvaises herbes de pousser.

    3 : Remblayer

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Apportez 10 à 15 cm de gravier ou de remblai que vous tasserez à l’aide d’une dame manuelle ou vibrante louée pour l’occasion. Pour un usage carrossable, ajoutez du ciment et du sable au gravier afin de former un béton et de renforcer cette fondation.

    4 : Posez les bordures

    Cette étape facultative permet néanmoins de bloquer le matériau de revêtement comme le gravier, qui pourrait se répandre dans les massifs, ou bien les dalles, qui pourraient se déplacer sur les bords de l’allée. Les bordures constituées de pavés ou de briques seront scellées avec un mortier de sable et de ciment.

    5 : Posez le revêtement

    Par-dessus le remblai, étalez une couche de sable 0/3 mm d’une épaisseur de 3 à 4 cm, sur laquelle vous installerez les dalles ou les pavés. Tassez régulièrement pour mettre de niveau et respecter les pentes. Apportez un sable fin 0/2 mm dans les joints entre les éléments du dallage. Damez l’ensemble pour renforcez la stabilité.

    Chemin creux

    En terrain perméable, vous pouvez construire une allée en creux, qui ajoute au charme du tracé. Il vaut mieux la combler en sol argileux.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire conseil jardinage<<<


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :