• Concombre et cornichon

    Concombre et cornichon : Cucumis sativus

    (Annuel)

    Plante annuelle rampante à tiges herbacées et flexibles pourvues de poils raides et de vrilles. Feuilles en forme de cœur vert foncé à la face supérieure et grisâtre à la face inférieure. Fleurs jaunes unisexuées. Fruit charnu, allongé, et souvent recouvert de petits mamelons épineux, renfermant de nombreuses graines. Le Concombre, qui demande une température assez élevée se maintenant toujours au-dessus de 10°, craint également l’humidité. Sous verre, il préfère une terre douce, composée de moitié terreau et moitié terre franche. En plein air, il se plaît en terre franche copieusement enrichie de fumier décomposé ou terreau.

    Graines

    Blanc jaunâtre, très aplaties, ovales allongées. Un gramme contient environ 35 graines et le litre pèse 500g. Les graines de 2 à 3 ans sont préférables à celles de la dernière récolte. La levée se fait en 6 à 8 jours en pleine terre.

    Dose du semis

    Il faut 10 g de graines pour faire le plant nécessaire à la plantation d’un are.

    Fumure

    Enterrer par le labour d’automne, à l’are, 300kg de fumier de ferme auxquels seront ajoutés 10 kg d’engrais de fond phospho-potassique (type Elitéine 4/12/20).

    Culture

    Le concombre est cultivé pour être consommé après développement complet ou sous forme de Cornichon, cueilli lorsqu’il a la grosseur du doigt. Les modes de culture sont les mêmes. Cependant il est à noter que certaines variétés sont à préférer pour la culture du Cornichon, que celle-ci ne nécessite pas de taille et réussit mieux en été.

    Culture forcée

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ google_ad_client = "pub-6793528516880032"; /* 234x60, date de création 06/11/09 */ google_ad_slot = "8370316444"; google_ad_width = 234; google_ad_height = 60; // ]]></script> <script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Semer en février, en godets enterrés sur couche chaude de 25 à 30°, disposer 3 ou 4 graines par godet. Ne conserver que le meilleur plant. Repiquer sur couche chaude de 20° en mars, après avoir pincé la plante au-dessus de la quatrième feuilles dès l’apparition de la cinquième. Maintenir l’atmosphère du châssis chaude et humide. Donner de l’air par température douce à l’apparition des fleurs pour en faciliter la fécondation. Pincer à une feuille au-dessus des fruits qui se forment, n’en conservant que quatre par pied. A mesure que ceux-ci sont cueillis, laisser s’en former de nouveaux, sans cependant que chaque pied n’en porte plus de quatre à la fois. Récolte mai-juin.

    Variété

    Concombre Mesa hybride : Variété très productive. Fruit demi-long, cylindrique, lisse, régulièrement coloré, vert foncé. Convient également à la culture hâtée.

    Culture Hâtée

    Semer en mars-avril en godets enterrés sur couche chaude de 20° environ. Disposer 3 ou 4 graines par godet. Ne conserver que le plant le meilleur, pincer comme ci-dessus à deux feuilles. Planter fin avril-mai sur vieille couche, sur couche sourde ou en pleine terre à bonne exposition, en distançant les plants de 1.30 x 40 cm. Protéger des derniers froids avec des cloches continues, tunnel plastique, etc. Supprimer les abris fin mai. Recouvrir alors le sol d’un paillis en ménageant d’autre part une petite cuvette autour de chaque pied, pour retenir les eaux d’arrosage. Biner, sarcler et arroser. Le plant, comme précédemment, doit être taillé à une feuille au-dessus du fruit, dès que celui-ci est formé. Il en est conservé quatre par plant comme ci-dessus. La récolte débute en juin ou juillet, 15 à 20 jours après la floraison, pour se prolonger pendant 6 semaines à 2 mois.

    Variétés

    Concombre Mesa hybride F1 

    Concombre Marketer : fruits demi-longs (25 cm environ) cylindriques, lisses et bien verts. Variété vigoureuse et productive.

    Culture de pleine terre

    Préparer des « poquets » espacés de 1 m en tous sens en creusant à l’emplacement de chacun un trou cubique de 40 à 50 cm de côté et de profondeur. Les emplir si possible sur le tiers de la hauteur de fumier à demi-décomposé bien tassé puis achever de les combler avec un mélange à parties égales de la terre extraite et de terreau.

    Semer fin mai-juin dans chaque poquet 5 à 6 graines enterrées à 2 cm de profondeur en les enfonçant avec le doigt. Un gain de précicité appréciable peut être obtenu en semant en godets sous châssis ou dans un local très clair, dès le début de mai. Utiliser de préférence dans ce cas les godets en matière comprimée décomposable qui éliminent toute difficulté de reprise en se laissant traverser par les racines. Mettre en place les godets quand tout risque de gel est écarté.

    La protection de cloches continues, tunnel plastique ou autre abri facilite et accélère le départ de la végétation. Ne conserver par poquet que les deux plus beaux plants. Pincer à deux feuilles dès la formation de la troisième et à une feuille au-dessus du fruit.

    Les Concombres sont récoltés depuis août jusqu’en octobre. Ceux qui sont destinés à être confits sous forme de Cornichons sont cueillis dès qu’ils on atteint la grosseur d’un doigt. Comme il a été dit, la taille n’est pas à employer dans ce genre particulier de culture. Les variétés prolifiques seront d’autre part à préférer.

    Variétés

    Mêmes variétés que ci-dessus auxquelles il y a lieu d’ajouter celles qui sont plus spécialement cultivées pour être confites. Parmi elles :

    C.Céto hybride F1 : Variété >>>gynoïque<<<, très précoce, très productive. Fruits relativement courts, droits, bien boutés, conservant leur coloration, vert soutenu, dans le vinaigre. Résistant au Virus 1 et à la nuile.

    C.vert petit de Paris : Plante vigoureuse. Fruits nombreux, à épiderme épineux, à cueillir jeunes.

    C. vert de Massy : Variété caractérisée par des fruits longs et très verts.

    C. Maxor hybride F1 : Variété  >>>gynoïque<<<, très productive, à feuillage réduit, ce qui facilite la récolte. Fruits du type vert de Massy, fins, allongés, conservant, dans le vinaigre, leur coloration verte et leur fermeté. Résistant au virus 1 et à la Nuile.

    Usage

    Le concombre, découpé en tranches très minces, se mange en salade ou comme hors-d'œuvre. On le mange aussi cuit en sauce blanche, à la maître d’hôtel, etc. Les Cornichons sont confits au vinaigre pour servir d’assaisonnement.


    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ google_ad_client = "pub-6793528516880032"; /* 468x15, date de création 06/11/09 */ google_ad_slot = "6068464107"; google_ad_width = 468; google_ad_height = 15; // ]]></script> <script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :