• Comment les plantes « gèlent »

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ google_ad_client = "pub-6793528516880032"; /* 468x15, date de création 06/11/09 */ google_ad_slot = "6068464107"; google_ad_width = 468; google_ad_height = 15; // ]]></script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    Subissant alternativement les bises froides venue de Sibérie ou du Pôle Nord et l’influence adoucissante de l’Atlantique, avec une petite incursion de vent chaud du Sahara de temps à autre, nos hivers sont on ne peut plus changeants et imprévisibles. Or les alternances de gel et de dégel sont justement ce qui fait souffrir les plantes.

    L’eau contenue par leurs tissus se transforme en glace lorsque la température est négative, le plus souvent la nuit. Alors quand le soleil vient les chauffer dans la journée ou qu’un brusque redoux survient, les cellules, en éclatant, signent la mort de feuilles, de rameaux, voire de branches.

    Ajoutez à cela le redémarrage précoce de la végétation en de nombreuses régions. La sève remonte, les tendres bourgeons pointent, parfois en plein mois de janvier. Les méfaits du moindre retour du froid sont alors considérables car la plante n’est plus réfugiée dans un repos protecteur.

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire question jardin<<<


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :