• Bien choisir sa tondeuse

    Pour choisir une tondeuse, il faut retenir que l’on  cherche avant tout à passer le moins de temps possible à tondre sa pelouse, et ce dans des conditions de confort optimales. La largeur de coupe compte donc plus que la surface du jardin.

    Des tondeuses à main aux engins autoportés, il existe une large gamme. Les modèles électriques à câble nécessitent la proximité d’une prise de courant, ce qui limite leur utilisation. Les machines à batterie s’affranchissent de la rallonge, mais leur temps de fonctionnement est limité. Les tondeuses à essence, dites thermiques, sont par définition sans fil, mais sont plus bruyantes et obligent à des manipulations d’hydrocarbures.

    Les différents modèles de tondeuses

    Les tondeuses à main

    Les tondeuses dites « à main » n’ont pas de moteur. Elles sont montées sur deux roues, le système de coupe fonctionnant grâce à un système de lames hélicoïdales entraîné par les roues. Les modèles à système sans friction se manipulent sans effort, et presque sans bruit. Elles ne travaillent que sur 30 à 40 cm de largeur, mais assurent une coupe nette des brins d’herbes.

    Les tondeuses électriques

    Les meilleures tondeuses électriques sont dotées d’un moteur d’au moins 1100 watts. Relativement légères et silencieuses, non polluantes, elles sont faciles à entretenir. Il suffit de presser deux boutons sur le guidon pour assurer leur mise en route. Elles peuvent être à pousser, ou autotractées. Leur largeur de coupe n’excède pas 40 cm environ.

    Les tondeuses à essence

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    La présence d’un gros moteur alourdit la machine. Les modèles dits autotractés, dont le moteur entraîne la rotation de la lame mais aussi celle des roues arrière, permettent de tondre sans avoir à pousser. Les modèles à pousser portent bien leur nom : le moteur n’entraîne que la lame, et l’utilisateur doit pousser la machine. Les tondeuses à essence ont une largeur de coupe supérieure aux modèles électriques (40 à 53 cm).

    Les tondeuses autoportées

    Le mot est courant mais peu explicite. On devrait plutôt parler de tondeuses à conducteur porté, car il s’agit de celles sur lesquelles l’utilisateur s’asseoit. Certaines disposent d’un plateau de coupe de 1.20 m, voire 1.40, de largeur, et sont conçues pour les grandes superficies (plus de 1500 m²). Mais d’autres ont une lame de seulement 80 cm de largeur et sont adaptées pour les pelouses modestes, à partir de 400 m².

    Les bons critères de choix

    Primordiale, la largeur de coupe

    Contrairement à une idée répandue, on ne choisit pas une tondeuse (uniquement) en fonction de la surface de son jardin ! En effet, si vous voulez passer le moins de temps possible à tondre, vous avez intérêt à opter pour un modèle à grande largeur de coupe. Un exemple : si vous avez 1000 m² de pelouse à tondre, avec une tondeuse de 42 cm de largeur de travail il vous faudra 48 minutes environ au minimum, et vous devrez parcourir 2400 m à pied. Avec une tondeuse de 53 cm de largeur de coupe, il vous faudra 36 minutes et vous marcherez 1900 m. Avec une tondeuse à conducteur porté de 80 cm de largeur et en roulant à la même vitesse, il ne vous faudra plus que 24 minutes, et vous serez assis… Il est donc plus judicieux d’acquérir une machine qui travaille sur une plus grande largeur qu’une tondeuse barbée d’équipements inutiles.

    En cas de blocage

    Notre société de consommation nous a habitués à faire nos achats dans les grandes surfaces en libre service. Le monde du jardin n’y échappe pas. Pourtant, en ce qui concerne la motoculture et surtout l’inévitable tondeuse, seul un spécialiste, qu’il soit concessionnaire d’une seule marque ou distributeur de plusieurs, saura vous conseiller utilement, vous proposer une démonstration de la machine convoitée, vous livrer directement chez vous, vous assurer le service après-vente digne du nom, vous prêter éventuellement une tondeuse de remplacement en cas de panne, et même venir réparer votre tondeuse chez vous. Ces spécialistes font beaucoup moins de publicité tapageuse que les grandes enseignes de la distribution. Alors, retrouvez-les dans les pages jaunes, à la rubrique « motoculture de plaisance ».

    Un petit plus

    Le lève tondeuse

    Aucun constructeur de tondeuse autoportée ne fournit de dispositif pour soulever la machine et accéder facilement à la lame ! En revanche, les distributeurs proposent parfois des crics ou des lève-tondeuses, particulièrement pratiques. Un tel accessoire est indispensable. Il faut le compter dans le budget d’achat, à moins de le négocier avec le vendeur…

    Les équipements utiles

    Réglage centralisé de la hauteur

    La hauteur de coupe de la tondeuse se règle traditionnellement au niveau de chaque roue. Les systèmes de réglage centralisé permettent de modifier cette hauteur en un seul geste. La commande, unique, est ailleurs souvent plus facile à manœuvrer que les petits leviers de chaque roue !

    Variateur ou boîte de vitesse

    Dans les deux cas, ce sont des dispositifs qui permettent de modifier la vitesse des tondeuses dites autotractées. Vous pouvez ainsi l’adapter en fonction de votre forme physique, de la hauteur et de la densité de l’herbe, mais aussi de la topographie de votre jardin ! Le variateur permet de moduler la vitesse progressivement, sans palier. La boîte de vitesses, quant à elle, existe en plusieurs positions, souvent trois, en fonction de la vitesse désirée. Un équipement indispensable !

    Commandes ergonomiques

    Ce mot à la mode désigne des poignées, leviers et autres commandes qui « tombent » sous la main, épousant la forme de la paume, ou qui n’entraînent aucune douleur à l’usage. N’hésitez pas à les manipuler avant tout achat, notamment sur les machines à conducteur marchant. Vérifiez surtout que les commandes d’embrayage, que vous devrez maintenir pressées contre le guidon, sont souples, agréables au toucher, et se plaquent bien contre le guidon pour les oublier à l’usage…

    Pour information

    Moteur quatre-temps ou deux-temps ?

    Autrefois, les moteurs deux-temps étaient réservés aux machines devant évoluer sur terrain en pente, la lubrification des moteurs quatre-temps posant un problème dans cette situation. Ces derniers ont cependant comblé cette lacune, et les deux-temps, par ailleurs bruyants et polluants, ont pratiquement disparu.

    Robot-tondeuse

    Husqvarna distribue une tondeuse électrique entièrement automatique. Il suffit de délimiter son champ d’action avec un fil électrique enterré juste sous la surface du sol, et la machine se déplace de manière aléatoire à l’intérieur de son périmètre, en tondant sur son passage. Quand la tondeuse manque d’énergie, elle retourne seule sur sa base pour se recharger…Silencieuse, entièrement autonome, la tondeuse de l’avenir ?

    Démarrage électrique ?

    Si les tondeuses autoportées sont toutes équipées d’un démarreur électrique, comme une automobile, seuls quelques modèles autotractés en sont dotés. C’est un équipement qui augmente significativement le prix de la machine, mais sans apporter de réel plus. Les moteurs équipant aujourd’hui les tondeuses démarrent avec la corde de lanceur. L’accessoire n’est donc vraiment intéressant que pour les jardiniers qui ne peuvent vraiment pas assurer la traction sur la corde du lanceur.

    Lames rotatives ou hélicoïdales ?

    La majorité des tondeuses sont à lames dites rotatives. Elles fauchent plus qu’elles ne coupent, mais permettent de travailler vite et en herbe haute. Les tondeuses à lames hélicoïdales servent à tondre les greens de golf. Dans cette catégorie, on trouve les tondeuses à main et quelques modèles électriques.

    Les coupes de gazon

    Si votre tondeuse est équipée d’un bac de ramassage, ne jetez pas les coupes de gazon. Vous pourrez vous en servir comme paillage dans vos massifs ou les incorporer à votre tas de compost avec d’autres matériaux.

    Le petit geste pour la nature

    Les tondeuses écolos : respectez votre environnement

    L’époque des tondeuses au moteur d’avion à réaction est révolue. Les constructeurs ont fait beaucoup d’effort pour réduire le bruit de leurs machines, et c’est tant mieux ! Certains ont même doté l’accélérateur de leurs tondeuses d’une position « éco ». C’est une position qui permet au moteur de tourner moins vite, donc de faire moins de bruit, tout en conservant la puissance optimale pour faire tourner la lame. Les moteurs deux-temps ont eux aussi pratiquement disparu, progressivement remplacés par des quatres-temps miniaturisés, beaucoup plus silencieux et rejetant moins de gaz d’échappement polluant. Moins polluants également, les carburants et lubrifiants bio proposés (timidement) par les constructeurs.

    Les tondeuses à système mulching : Une autofertilisation du gazon

    L’herbe coupée, en se décomposant, libère de l’azote qui, rappelons-le, est l’aliment préféré du gazon, celui qui favorise la pousse des et la couleur verte. Les tondeuses « mulching » utilisent ce principe : elles n’éjectent pas l’herbe coupée dans un bac, mais la hachent finement, avant de la redéposer sur le gazon de manière régulière. Il s’agit donc d’un recyclage immédiat, d’une autofertilisation, ce qui suppose de tondre plus souvent qu’avec une tondeuse classique, afin de ne couper qu’une petite partie des brins d’herbe. Dans le cas contraire, il se forme d’inesthétiques paquets d’herbe sur la pelouse…Si ces brins d’herbe coupés sont bénéfiques un moment pour la pelouse en place, ils finissent aussi, très souvent, par former un feutre au pied des touffes d’herbe. Il est alors indispensable, au printemps et à l’automne, de passer le scarificateur pour extirper ces débris, qui finiraient par étouffer la pelouse. Ce système est toutefois rationnel et conforme au principe du jardinage bio. Il recycle la matière végétale pour produire de l’humus.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire actu jardin<<<


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :