• Amarante : des épis graphiques

    Spectaculaire et peu exigeante, l’Amarante est idéale pour les nouveaux jardins, qu’elle embellit rapidement, mais seulement le temps d’un saison

    Cette belle et curieuse plante annuelle s’impose jusqu’à 1 m de hauteur. Ses épis colorés sont redombants chez l’amarante queue-de-renard, Amaranthus caudatus, dressés chez l’amarante paniculée, Amaranthus paniculatus. Les oiseaux picorent les graines sur les épis fanés jusqu’en hiver. Facile à cultiver, elle comble vite les vides d’un massif.

    Besoin

    L’amarante pousse en tout sol, même pauvre et calcaire, mais surtout bien drainé. Choisissez un emplacement chaud, bien ensoleillé, abrité du vent. La floraison est plus spectaculaire dans les régions où elle profite d’une longue période de chaleur, à condition d’arroser.

    Semis

    Attendez avril-mai pour que le sol soit bien réchauffé. Semez en place quelques graines en poquets espacés de 60 à 80 cm environ. Après la levée, vous conserverez le plus beau pied de chaque groupe. Par la suite, elle se ressème spontanément.

    Entretien

    <script type="text/javascript"> </script> <script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Tuteurez discrètement les plantes afin de les soulager du poids des épis floraux. Arrosez par temps sec pour abreuver l’abondant feuillage, paillez aussi le sol pour conserver la fraîcheur. Arrachez les pieds après les premières gelées ou laissez-les pour les oiseaux

    Quelques variétés

     

    Parmi les amarantes queue-de-renard, ‘Pony Tails’, un mélange rouge et vert clair, et ‘Viridis’, vert. Les amarantes paniculées se déclinent en ‘Hot Biscuit’, aux épis bronze à doré, ‘Twin ben Mix’,en mélange de rouge et de vert, ‘Velvet Curltains’, aux épis et feuillage rouges à pourpres.

    Utilisation

    Elle orne les massifs récents encore un peu dégarnis ou remplace une plante morte, entre des arbustes d’été ou des vivaces. Elle permet aussi de constituer une bordure haute le long d’une allée ou au potager. Les panicules s’emploient en bouquets frais ou secs.

    Le saviez-vous ?

    L’amarante est cultivée comme plante potagère -tant pour ses graines que pour ses feuilles – en Afrique, en Asie et en Amérique. C’était même une plante sacrée dans les civilisations indiennes précolombiennes. Ses graines contiennent en effet une protéine de meilleure qualité et en plus grande quantité que dans les autres céréales.

    A lire également à ce sujet :

    >>>L'Amaranthus<<< 

    BlogBang

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire fiche plante<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=8D8D8D&s[co]=008000&t[cit]=1&n=20"></script>

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :