• Le calendrier lunaire est conçu pour vous aider à effectuer vos travaux de jardinage et faire vos semis de légumes, fleurs, et plantes à feuilles.

    >>>Tout savoir sur le calendrier lunaire<<<

        Mars 2011 (du 1er au 31)  
     1 

    Sous châssis, semez des carottes.
    PETIT
    2

    En terrine, semez impatiens et pétunias.
     CALENDRIER
    3

    Semez les choux-fleurs.
     LUNAIRE
    4

    Semez les brocolis.
     
    5

    Semez en place des laitues pommées.
    6

    Ne jardinez pas le matin (lune à l'apogée).

      Dernier quartier lune le 26 Mars à 13 h 07

     7

    Semez en place les épinards.
     
     8

    Semez la roquette, la romaine et la batavia.
     9

    Dans une mini-serre, semez les concombres et les melons.
     

     Nouvelle lune

    le 04 Mars à 21 h 46
     10

    Greffez les fruitires en fente et en incrustation.
     
     11

    Semez le céleri-rave.
     12

    En pépinière, semez des poireaux.
     

    Premier quartier lune

    le 12 Mars à 11 h 59.
     13

     

    Taillez les rosiers remontants.
     
     14

    Repiquez les choux-fleurs semés début février.
     15

    Repiquez en pots les oeillets Chabaud.

     Pleine lune le 19 Mars à 19  h 10

     16

    Plantez des arbustes persistants.
     
     17

    Terminez la taille des fruitiers et de la vigne.
    Semez
     18

    Taillez les pêchers et les oliviers.
     en lune
     19

    Ne jardinez pas l'après-midi (lune au périgée).
     ascendante
     20

    Installez les plants germés de pommes de terre.

     21

    Plantez des topinambours.
    Plantez
     22

    Taillez les arbustes à floraison estivale.
     en lune
     23

    Repiquez les pélargoniums semés en janvier.
     descendante
     24

    Plantez sous abri les choux-fleurs.
     
     25

    Plantez ou divisez ciboulette, estragon, rhubarbe.
     Bouturez
     26

    Eclaircissez les épinards.
     en lune
     27

    Repiquez les laitues.
     descendante
     28

    Semez des betteraves, des carottes.
     
     29

    Semez en place des annuelles.
     
     30

    Semez des pois vivaces grimpants.
     
     31

    semez en place des annuelles peu frileuses.
     

    >>>Lune montante<<< 

    -Du 01 au 12 Mars inclus.

    -  Du 25 au 31 Mars inclus.


     >>>Lune descendante<<<

    -Du 13 au 24 Mars inclus.


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire jardinage lunaire<<<


    votre commentaire
  • Le choix d’un arbre fruitier doit être mûrement réfléchi car selon l’espèce, la variété et la forme que vous aurez retenues, l’aspect esthétique de l’arbre, son encombrement, sa robustesse et bien sûr sa productivité, seront tout différents.

    Le choix d’une espèce

    Il dépend de vos goûts, bien sûr, mais surtout des conditions de culture que vous pouvez offrir à l’arbre : des hivers doux, un sol caillouteux feront le bonheur de l’abricotier, mais un pommier ne pourra qu’y végéter.

    Selon le climat

    Evitez les problèmes et les déconvenues en choisissant d’avance un arbre fruitier adapté à votre climat. Un arbre à l’aise dans les conditions qui lui sont offertes produira abondamment et régulièrement, en nécessitant peu de soins. En revanche, une espèce mal adaptée à votre région se montrera plus sensible aux maladies et aux parasites, et exigera de nombreux traitements. Toutes les régions de France ne sont pas égales en matière d’heures d’ensoleillement et de quantités de pluie reçue. Il ne faut pas croire pour autant que la moitié Sud ait plus de chance que d’autre : il y fait trop chaud et trop sec en été pour obtenir des poires ou des mirabelles juteuses, des pommes croquantes et parfumées. Cerisiers et pêchers y réussissent mieux, sans toutefois se trouver à l’abri des gelées tardives qui sévissent régulièrement dans le Sud-Ouest ou dans la vallée du Rhône. Les climats à tendance océanique sont très appréciés des pommiers et des poiriers, qui peuplent traditionnellement les prairies bretonnes, picardes et normandes. Les régions au climat plus continental (c’est-à-dire froid l’hiver mais chaud et sec l’été) conviennent idéalement aux pruniers et notamment aux mirabelles, emblèmes de l’Alsace-Lorraine. Les microclimats étant légion dans notre pays, il est néanmoins possible de cultiver plusieurs types de fruits dans la plupart des jardins. Au sein de chaque espèce, on a en outre le choix entre des variétés aux exigences très différentes.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    votre commentaire
  • Sauf pour les plantes calcifuges et dans les terrains naturellement bien pourvus en calcaire, l’apport de chaux est bénéfique à plusieurs titres.

    Il neutralise l’excès d’acidité des sols siliceux et humifères, favorisant la vie des micro-organismes utiles et, par conséquent la transformation de l’humus et des fumures organiques en éléments assimilables par les végétaux. La chaux oblige également les fines particules de l’argile à « floculer » c’est-à-dire à s’agglomérer en sortes de grumeaux. En les empêchant ainsi de coller les unes aux autres, elle « décompacte » les terres lourdes. Elle améliore alors leur perméabilité et les rend plus facile à travailler en hiver et plus friables en été. Enfin, en dehors des chaulages correctifs visant à remédier à un défaut caractérisé, des chaulages d’entretien sont périodiquement nécessaires aux terrains normaux. Une partie du calcaire que contiennent ceux-ci est en effet dissoute et entraînée en profondeur par les eaux d’infiltration. Il arrive même fréquemment que des terrains à sous-sol calcaire soient très acides en surface du fait de ce lessivage. Une autre partie, absorbée par les végétaux est exportée par les récoltes et, si ces pertes ne sont pas compensées, le sol tend à s’acidifier.

    Comment chauler ?

    Pour obtenir un effet identique, il faut d’autant plus de chaux :

    1. Que le sol est plus acide c’est-à-dire que le pH est plus bas.

    2. Que la terre est plus riche en argile et en humus.

    Toutefois le chaulage est une médication du sol et, comme tel, il doit être appliqué avec précaution. Ne tentez surtout pas de neutraliser d’un seul coup une acidité importante car l’apport massif de chaux qui serait alors nécessaire, entraînerait des bouleversements catastrophiques dans la vie microbienne et dans l’équilibre de votre terre. Une telle correction doit être étalée sur plusieurs années par des épandages répétés, mais d’importance modérée. Ne dépassez jamais annuellement les doses suivantes (en kg d’oxyde de calcium CaO pur par are).

    Sol

    Chaulage correctif

    Chaulage d’entretien

    Très acide

    pH 4 à 5

    Acide

    pH 5 à 6,5

    Neutre

    pH 6,5 à 7

    Argileux ou humifère


    Sableux


    Terre franche

    30


    15


    20

    15


    5


    10

    Lorsqu’il s’agit de neutraliser une acidité excessive ou d’améliorer un sol lourd, renouvelez les apports chaque année tant que le résultat souhaité n’est pas atteint. En ce qui concerne les chaulages d’entretien, il suffit souvent de faire une seule application tous les 2 ou 3 ans. Dans les deux cas, le contrôle périodique de la réaction du sol ou pH sera votre meilleur guide. Chaulez de préférence à l’automne, dès l’enlèvement des récoltes : la chaux sera ainsi incorporée au sol par le labour ou le bêchage après avoir déjà imprégné la couche superficielle. Compte tenu de leur faible concentration, Marnes et Dépots marins ne sont intéressants que s’ils sont disponibles localement car leur transport est onéreux.

    Attention :

    -N’appliquez jamais de chaux en même temps que vous effectuez une fumure organique (fumier, compost) car l’effet de cette dernière serait annihilé.

    -Ne chaulez pas l’année précédant la culture d’une plante aimant l’acidité telle que la Pomme de terre.

    -A partir des chiffres ci-contre, vous trouverez le poids qu’il faut apporter d’un amendement donné en effectuant la règle de trois suivante :

    Quantité d’oxyde de calcium (CaO) nécessaire X 100

    Pourcentage d’oxyde de calcium de l’amendement

    d’après le tableau ci-après.

    Avec quoi chauler ?

    Amendements

    Comportement dans le sol

    % d’oxyde de calcium (CaO)

    Chaux agricole

    (Chaux hydratée)




    Chaux magnésienne

    (Dolomie)



    Calcaire broyé






    Marnes





    Dépots marins

    (Maerl, Trez)

    Action rapide mais relativement peu prolongée ; préférable en terre très argileuse ou humifère.


    Même type que la précédente, contient en plus environ 10% de magnésie.


    Action plus lente mais plus prolongée que les précédentes. Recommandé en sols sableux pauvres en humus.


    Action lente mais très prolongée. Apportent, en plus, de l’argile ou du sable selon leur nature.


    Même type d’action que les précédentes. Contiennent de nombreux oligo-éléments.

    50 à 70





    50 à 60




    45 à 55






    12 à 30





    25 à 40

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=88546913ae"></script>

    >>>Sommaire fiches jardin<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=8D8D8D&s[co]=008000&t[cit]=1&n=20"></script>

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires